Le “Madoff chilien” cachait ses millions sur le compte suisse de sa maman

13 juillet 2017

Dans les soirées mondaines de Miami, l’investisseur chilien Alberto Chang-Rajii aimait raconter qu’il avait gagné 100 millions de dollars en prêtant 10’000 billets verts à Sergei Brin et Larry Page, fondateurs de Google, rencontrés sur les bancs de l’Université de Stanford. Seulement voilà: tout était faux.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?