Une gérante de l’UBP lui mentait: le client turc devra recalculer ses dommages

Un riche client turc de l’Union bancaire privée (UBP SA) vient d’être débouté par le Tribunal fédéral (TF). Sa gérante de fortune lui avait effectivement menti, mais le client n’a pas pu estimer correctement son dommage. H. B., un homme d’affaire turc actif dans l’hôtellerie, avait confié 7,3 millions de dollars à l’établissement genevois. Problème: …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in