Un gérant genevois devait blanchir une rançon: il s'en sort pour 570 francs

12 juillet 2018

Arme au poing, un escroc avait ordonné à sa victime de lui virer 100'000 euros sur un compte à la Banque cantonale de Genève (BCGe). L'administrateur genevois qui devait blanchir la somme vient d'être condamné à une amende avec sursis et 570 francs de frais. L'ordonnance pénale rendue par le Ministère public de Genève dans cette affaire révèle de curieux transferts de fonds tunisiens entre Malte et Genève.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?