Pots-de-vin en Roumanie: l’Autriche s’intéresse à une société suisse

Nouveau volet dans l’affaire de corruption et de blanchiment qui secoue la Roumanie et qui implique un contrat pour la rénovation du tronçon de chemin de fer Bucarest-Constanta. Après le parquet roumain, c’est au tour de l’Autriche de s’intéresser aux mouvements bancaires d’une société suisse. L’information ressort d’un arrêt du Tribunal pénal fédéral (TPF) daté du …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in