Chantier du métro de Panama: les pots-de-vin passaient par Lugano

Encore un nouveau volet de l’affaire Odebrecht. Entre 2010 et 2014, une multinationale espagnole spécialisée dans la construction et deux de ses filiales ont fait circuler plus de 82 millions de commissions occultes, en grande partie via la Suisse, afin d’obtenir l’attribution de marchés au Panama. Elles seront jugées dès demain à Madrid. Il n’est pas fréquent que des entreprises …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in