Marta Gayá, grande absente de l’enquête suisse sur les fonds de Juan Carlos

La maîtresse historique de l’ex-roi d’Espagne, domiciliée à Gstaadt, aurait reçu près un million d’euros de Juan Carlos en 2011. Ces fonds proviendraient de la fondation Lucum, qui aurait abrité les 100 millions offerts par l’ancien souverain d’Arabie Saoudite en 2008. Entrera-t-elle bientôt, elle aussi, dans le viseur du Ministère public genevois? Le nom de Marta Gayá est bien connu des lecteurs …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in