Affaire Telia: pour la justice suédoise, Gulnara Karimova n’était pas corruptible

10 février 2021

C’est un coup de massue pour la lutte anti-corruption en Suède. Dans une décision inattendue, la Cour d’appel de Svea a confirmé la relaxe de Lars NybergTero Kivisaari et Olli Tuohimaa. L’ancien PDG de Telia, son ancien responsable Eurasie et son ex-avocat interne ont bénéficié d’une spécificité très critiquée de la législation suédoise. Grâce à laquelle la défense a pu contester le fait que Gulnara Karimova, la fille de l’ex-dictateur ouzbek Islam Karimov, ait pu être corrompue par l’opérateur téléphonique suédois.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?