Affaire Juan Carlos: la banque est sanctionnée, pas le gérant ni l'avocat

15 décembre 2021

Après plus de trois ans d'enquête, le Ministère public de Genève n'a pu démontrer que les millions reçus par l'ancien roi d'Espagne provenaient d'un crime. Son ordonnance de classement fait cependant la lumière sur les pratiques fiscales décomplexées de Juan Carlos Ier, de ses "amies", mais aussi de son avocat suisse et de son gérant de fortune.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?