Catégorie : Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA)

Les Etats-Unis récupèrent les fonds du “mini Madoff” Allen Stanford

Fraude – 1 décembre 2020

Dans une décision datée du 16 octobre 2020, le Tribunal pénal fédéral (TPF) a confirmé la confiscation de 130 millions de francs placés par l’escroc texan Robert Allen Stanford à la succursale de Lausanne de la Société Générale Private Banking (Suisse) SA. Plus de dix ans après la chute du “mini Madoff“, les fonds seront remis aux autorités américaines. Des clients lésés poursuivent toujours la banque et l’ancien directeur de sa filiale lausannoise devant la justice civile américaine.

Affaire Lescaudron: le parquet de Genève accable Olivier Couriol

Fraude – 18 novembre 2020

Le Ministère public de Genève a rendu deux ordonnances pénales à l’encontre d’Olivier Couriol et d’un autre financier français. Tous deux sont accusés d’avoir servi de prête-noms à l’ancien banquier de Credit SuissePatrice Lescaudron. Dans ces documents, le procureur Yves Bertossa dénonce par ailleurs les agissements d’Olivier Couriol au Mali pour le compte de l’homme d’affaires Aliou Diallo.

Le procès de la société vaudoise Premier Investment va enfin s’ouvrir

Fraude – 28 octobre 2020

Il promettait à ses clients de bons rendements et des investissements de proximité. Mais Kastriot Gashi a mené son entreprise à la faillite, et continué à exercer malgré l’interdiction de la FINMA. Huit ans après l’ouverture d’une enquête par le Ministère public vaudois, ce patron et l’un de ses partenaires vont devoir justifier cette débâcle.

Le mauvais karma d’un entrepreneur zurichois

Fraude – 21 octobre 2020

Avec sa méthode de pleine conscience, il promet d’atteindre le bien-être absolu en libérant son “potentiel physique et mental”. Un promoteur suisse de cliniques de luxe n’a visiblement pas suivi ses propres conseils. Il est accusé de fraude par le Ministère public bâlois.

Une banque tessinoise sous influence vénézuélienne? La FINMA enquête

Corruption – 29 septembre 2020

Logée dans un immeuble vitré de noir en bordure de Lugano, la Banca Credinvest SA n’avait jamais beaucoup fait parler d’elle. Or c’est une bombe qui vient de toucher cet établissement très discret. Un arrêt du Tribunal administratif fédéral (TAF) rendu public le 29 septembre 2020 révèle que la petite banque tessinoise aurait été infiltrée par des hommes d’affaires vénézuéliens soupçonnés de corruption. La FINMA conduit une procédure d’enforcement.

Yémen: UBS aurait fermé les yeux sur 65 millions liés à l’ex-président Saleh

Corruption – 10 juin 2020

Alors que le Yémen était en proie à une révolution, en 2011, UBS AG autorisait de mystérieux clients yéménites à transférer 65 millions de dollars vers Singapour. La FINMA a ouvert une procédure à l’encontre de la banque, en 2017, pour avoir omis de dénoncer cette transaction au Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent (MROS).

La société genevoise Sequoia et son ex-directeur sanctionnés par la FINMA

27 mai 2020

La FINMA a prononcé une interdiction d’exercer de trois ans à l’encontre de l’ex-directeur de la société de gestion de fortune genevoise Sequoia. L’autorité lui reproche d’avoir “gravement violé ses devoirs de loyauté” dans le cadre de la fraude commise par Patrice Lescaudron. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) vient de confirmer cette sanction dans deux arrêts d’une grande sévérité. Un recours au Tribunal fédéral (TF) est possible.

Ancien banquier star de la BSI: un “requin” qui ne voulait pas l’être

27 mai 2020

Le Tribunal fédéral (TF) vient de rejeter un recours d’Hanspeter Brunner, ex-CEO de la branche singapourienne de la Banca della Svizzera italiana (BSI), dans un litige qui l’opposait à la Radiotélévision Suisse italienne (RSI). L’ancien banquier, impliqué dans l’affaire 1MBD, n’avait pas apprécié d’être comparé à… un “requin“.

Blacklight SA: les autorités suisses attendent les questions de la SEC

Fraude – 16 avril 2020

Trois mois après l’inculpation de la société genevoise Blacklight SA et de ses responsables aux Etats-Unis dans la cadre d’une vaste fraude boursière, les autorités suisses restent dans l’expectative. Seule mesure prise à ce jour: la FINMA a placé la société sur sa liste noire le 9 avril 2020.

Le TPF s’apprête à juger un “serial fraudeur” complice de Florian Homm

Fraude – 31 octobre 2019

Les juges de Bellinzone se pencheront dès lundi prochain sur le sort d’Urs Meisterhans, accusé de multiples malversations, notamment d’avoir produit de faux documents pour ouvrir des comptes dans plusieurs banques suisses. Les faits présentés dans l’acte d’accusation, que Gotham City a pu consulter, sont pour le moins accablants.