Catégorie : Audiencia Nacional (Espagne)

Ventes d’armes à l’Angola: les pots-de-vin finissaient dans des banques suisses

Jose de la Mata a encore frappé. Le magistrat espagnol vient de boucler une enquête tentaculaire sur des détournements de fonds liés à des contrats de vente d’armes entre l’Espagne et l’Angola. Gotham City vous donne accès en exclusivité aux 275 pages de l’acte d’accusation, qui met en lumière l’implication de plusieurs sociétés suisses ainsi que …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Le parquet de Genève enquête sur le volet suisse de l’affaire Gürtel  

Le jugement rendu le 24 mai 2018 par la justice espagnole dans l’affaire Gürtel rebondit à Genève. Le Ministère public cantonal a ouvert une enquête et analyse actuellement les détails du jugement publié la semaine dernière par Gotham City. Le jugement-fleuve de 1689 pages de l’Audience nationale dans la plus grave affaire de corruption que l’Espagne ait connu ces quarante …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Alexandre “Sandro” Rosell est toujours derrière les barreaux

La justice espagnole a refusé de libérer l’ancien président du FC Barcelone, mis en examen le 25 mai dernier pour “son implication présumée dans le blanchiment de commissions illicites des droits de la sélection brésilienne de football”. Il existe un “très haut risque de fuite”, ont relevé les juges en analysant cette demande. Les avocats …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

La dynastie Ruiz-Mateos accablée par la justice espagnole

C’est un empire qui n’en finit pas de s’effondrer. Jose Maria Ruiz-Mateos, mort en 2015, était un entrepreneur franquiste qui a fondé le groupe hôtelier Rumasa, puis Nueva Rumasa. Tentaculaires, ces holding ont fait la fortune de la famille avant d’être accablées par les dettes. La justice accuse les héritiers du magnat de fraude et …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

L’ancien président du FC Barcelone placé en détention préventive

Alexandre “Sandro” Rosell a été arrêté à Barcelone le 23 mai dernier. Selon l’acte d’accusation rédigé par un juge d’instruction de l’Audience nationale, le plus haut tribunal espagnol, l’ancien président du FC Barcelone est accusé d’avoir fait partie d’une “organisation criminelle d’ampleur internationale, qui était dédiée à blanchir de l’argent provenant de commissions illicites”. Une …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite