Catégorie : Maurice Harari

This category can only be viewed by members. To view this category, sign up by purchasing Abonnement annuel, Annual subscription, Abonnement mensuel, Abonnement mensuel - Régulier ou Monthly subscription.

Blanchiment et corruption: voici les entreprises poursuivies par le MPC 

Lors d’une conférence organisée par la Faculté de droit de l’Université de Lausanne, le procureur fédéral Patrick Lamon a indiqué que le Ministère public de la Confédération (MPC) avait instruit une quinzaine de procédures contre des sociétés au titre de l’article 102 du Code pénal depuis 2007. Article mis à jour le 13. juin 2019 L’article 102 …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite

Le trafiquant d’armes Leonid Minin restera interdit de séjour en Suisse

Dans une décision hors du commun, le Conseil fédéral a confirmé une interdiction d’entrée en Suisse pour une durée de quinze ans à l’encontre du trafiquant d’armes Leonid Minin, aujourd’hui établi en Israël. Cette interdiction vise à “sauvegarder la sécurité intérieure et extérieure de la Suisse“. Aux côtés du célèbre Viktor Bout, Leonid Minin figure au palmarès des plus sinistres trafiquants d’armes. …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite

Le TPF confirme la saisie de 900 millions dans l’affaire des frégates de Taïwan

Dans un arrêt daté du 27 mars 2018, le Tribunal pénal fédéral (TPF) confirme le séquestre de 900 millions de francs placés sur des comptes suisses dans l’affaire dite des “frégates de Taiwan”. Une partie des sommes en question sont bloquées depuis 2001. Cette décision, qui s’appuie notamment sur la révision des lois suisses sur …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite

La Guinée équatoriale invoque l’immunité d’un yacht séquestré par la Suisse

La procédure pénale lancée par le Ministère public de Genève contre le vice-président de la Guinée équatoriale Teodorin Obiang prend une tournure diplomatique. Le dossier rebondit en Hollande, où les autorités ont séquestré le yacht Ebony Shine le 2 décembre 2016 à la demande du parquet suisse. L’enquête porte sur des soupçons de “blanchiment de …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite