Catégorie : Banque Cramer & Cie SA

L'enquête fédérale sur Safra Sarasin est bloquée par un tribunal vaudois

Corruption – 20 mars 2024

Le Ministère public de la Confédération (MPC) avait saisi les données informatiques de J. Safra Sarasin dans le cadre d'une enquête pour corruption en 2019. Mais l'accès à ce matériel est bloqué depuis plus de quatre ans par le Tribunal des mesures de contraintes (TMC) du canton de Vaud. Récemment remise à l'ordre par le Tribunal fédéral (TF), la justice vaudoise dénonce en retour les manœuvres "dilatoires" des avocats visant à atteindre la prescription.

Pour la justice italienne, Cramer & Cie était un "conteneur d'argent sale"

Fraude – 11 octobre 2023

Les 23,6 millions de francs de Cramer & Cie SA bloqués en Suisse sur ordre du parquet de Milan le resteront. C'est ce qu'a décidé la Cour de cassation italienne. L'établissement est accusé d'avoir aidé ses clients à contourner l'échange automatique d'informations de 2010 à 2018. La banque se disait "gravement menacée" par cette saisie.

Brésil: un recours du président Lula menace de couler le dossier Odebrecht

Corruption – 27 septembre 2023

Dans un arrêt rendu le 6 septembre, le juge de la Cour suprême fédérale (STF) de Brasília José Antonio Dias Toffoli a déclaré irrecevables les preuves issues de l'accord de clémence qu'Odebrecht avait signé avec la justice brésilienne en 2016. Cette décision, provoquée par un recours du président Luiz Inácio Lula da Silva, pourrait avoir un impact sur l'ensemble des règlements découlant de l'accord à 2,6 milliards de dollars conclu avec les autorités brésiliennes, suisses et américaines.

Cramer & Cie se dit gravement menacée par une enquête italienne

Fraude – 16 novembre 2022

Le parquet de Milan réclame plus de 23 millions d'euros à l'établissement genevois, qu'il accuse d'avoir blanchi les fonds non déclarés de clients italiens via sa succursale aux Bahamas. La banque se dit gravement menacée par cette mesure, qui fera fondre son capital et imposera une annonce à la FINMA. Le Tribunal pénal fédéral (TPF) vient pourtant de valider la requête italienne. Résultat: plus d'un tiers des fonds propres de la banque sont désormais saisis par les autorités pénales.

Après Sarasin, Cramer & Cie joue la montre dans l'enquête fédérale

Corruption – 27 avril 2022

Après deux ans d'attente, le Ministère public de la Confédération (MPC) pourra enfin consulter des documents de la FINMA dans le cadre de l’enquête pénale contre Cramer & Cie SA. Ce cas illustre l'extrême lenteur des procédures de levées de scellés, souvent utilisées par les banques pour ralentir les enquêtes et tenter d'atteindre la prescription.

La banque Cramer & Cie échoue dans sa tentative de récuser un procureur fédéral 

Corruption – 24 novembre 2021

Sous enquête pour son implication dans l'affaire Petrobras, la Banque Cramer & Cie SA tentait d'empêcher le parquet fédéral de consulter un rapport de la FINMA sur sa clientèle brésilienne. Sans succès.

Le Brésil mandate Lalive pour poursuivre les intermédiaires suisses de Lava Jato

Corruption – 3 mars 2021

La République fédérale du Brésil a fait appel à l'étude genevoise Lalive pour poursuivre les intermédiaires suisses impliqués dans la tentaculaire affaire de corruption Petrobras/Odebrecht. Brasilia réclamera des dommages civils aux banques qui ont participé au blanchiment de pots-de-vin.

Affaire Petrobras: la Banque Cramer & Cie sous enquête pénale en Suisse

Corruption – 7 octobre 2020

Après PKB et J.Safra Sarasin, une troisième banque suisse est sous le feu du Ministère public de la Confédération (MPC) dans le contexte de l’affaire Petrobras: la Banque Cramer & Cie SA.

Premier jugement suisse dans l'affaire Petrobras: un "moment essentiel"

Corruption – 27 février 2020

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a condamné hier le financier suisso-brésilien Bernardo Freiburghaus pour complicité de corruption d'agents publics étrangers et blanchiment. Il s'agit de la première condamnation prononcée par un tribunal suisse dans le complexe d'affaire Petrobras/Odebrecht.

La Suisse classe l'enquête contre Paulo Roberto Costa et confisque un million

Corruption – 12 février 2020

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a mis un terme à la procédure lancée il y a six ans contre Paulo Roberto Costa, ancien responsable des approvisionnements de la société pétrolière brésilienne Petrobras. Son arrestation, en mars 2014, a eu un effet déclencheur dans le plus grand scandale financier de l'histoire du Brésil. Le parquet fédéral a identifié et séquestré ses comptes auprès d'une vingtaine de banques suisses.

Les pots-de-vins brésiliens de SembCorp atterrissaient à la Banque Cramer & Cie

Corruption – 6 février 2020

Le Ministère public fédéral du Paraná a inculpé Martin Cheah Kok Choon, l'ancien président de Jurong, filiale brésilienne de la société d'exploitation pétrolière de Singapour SembCorp Marine. La firme avait corrompu deux anciens dirigeants de Petrobras et un ex-directeur de Sete Brasil. Tous trois recevaient leur pots-de-vin sur des comptes à la Banque Cramer & Cie SA à Genève.

Avec l'aide du MPC, le Brésil remonte au beau-frère de Marcelo Odebrecht

Corruption – 29 août 2019

Le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a annoncé le 21 août 2019 le lancement de plusieurs perquisitions et arrestations dans le cadre de la 63e phase de l'opération Lava Jato. Parmi ses cibles: Mauricio Ferro, ancien directeur juridique de l'entreprise pétrochimique Braksem et beau-frère de Marcelo Odebrecht, alias le "corrupteur numéro 1 du Brésil".

Une plainte expose les pots-de-vin de la société Keppel sur des comptes suisses 

Corruption – 22 février 2018

Plusieurs fonds gérés par EIG Management ont porté plainte à New York contre l'entreprise Keppel Offshore & Marine, basée à Singapour. Ils cherchent à récupérer plus de 220 millions de dollars qu'ils estiment avoir perdu dans le naufrage de la société brésilienne Sete, qui a fait faillite suite au scandale Petrobras. L'argent était déposé dans plusieurs établissements bancaires suisses.