Catégorie : Banque Syz SA

Madoff: des banques suisses exposées à hauteur d'1,5 milliard de dollars

Fraude – 12 avril 2023

1,5 milliard de dollars: c'est, selon nos calculs, le montant que réclament les liquidateurs américains de la faillite de Bernard Madoff à une vingtaine d'établissements financiers basés en Suisse. Sur cette somme, près de la moitié de l'ardoise revient à Credit Suisse et à UBS.

Angola: Carlos de Sao Vicente aurait détourné quatre milliards de dollars

Fraude – 21 septembre 2022

Les soupçons à l'encontre de l'homme d'affaires angolais Carlos Manuel de São Vicente se sont considérablement aggravés, indique le Tribunal fédéral (TF). Les autorités angolaises affirment que le montant de ses détournements aurait atteint quatre milliards de dollars. Le blocage de 908 millions à Genève est maintenu.

Affaire Brockman: un rapport du Sénat américain accable Syz et Mirabaud

Fraude – 31 août 2022

Comment le milliardaire américain Robert Brockman est-il parvenu à cacher deux milliards de dollars de revenus au fisc américain avec l'aide de deux banques suisses? La Commission des finances du Sénat a enquêté pendant plus d'un an sur la question. Son rapport expose une faille dans la loi fiscale FATCA. Outre la responsabilité du fisc américain, l'attitude des deux banques genevoises est vertement critiquée.

Le financier américain Robert Smith cachait 62 millions à la banque Bonhôte

Fraude – 21 avril 2021

Le puzzle des fonds non déclarés des milliardaires Robert Brockman et Robert Smith se reconstitue peu à peu. L'inculpation de l'avocat Carlos Kepke montre que le second avait confié un tiers de sa fortune cachée à la banque neuchâteloise Bonhôte & Cie SA.

Affaire Gürtel: l'Espagne veut récupérer les millions bloqués en Suisse

Corruption – 21 avril 2021

Quatre hommes d'affaires et politiciens espagnols condamnés pour blanchiment et corruption en 2018 doivent 58 millions d'euros à la justice espagnole. Madrid a demandé à Berne de rapatrier leurs fonds séquestrés dans cinq banques pour payer la facture. 

Affaire Brockman: comment la brouille avec son avocat a mis le feu aux poudres

Fraude – 10 mars 2021

L'avocat australien Evatt Tamine avait collaboré avec les autorités américaines dans l'enquête contre son ancien client Robert Brockman. En retour, ce dernier l'accuse de lui avoir volé 22 millions de dollars. L'avocat répond en accusant le milliardaire de calomnie devant la justice genevoise. L'affaire révèle l'origine des soupçons qui ont conduit le Ministère public de Genève à séquestrer plus d'un milliard de francs chez SYZ et Mirabaud & Cie.

Affaire Brockman: les Etats-Unis séquestrent 78 millions chez Mirabaud

Fraude – 6 janvier 2021

Le Département américain de la justice (DOJ) commence à réclamer une partie des fonds bloqués à Genève dans la cadre de l'immense fraude fiscale reprochée au milliardaire Robert Brockman. Une première demande d'entraide a été adressée à la Suisse début novembre visant à récupérer 78 des quelques 950 millions de dollars confiés à Mirabaud & Cie SA.

Fraude fiscale record: des centaines de millions séquestrés à Genève

Fraude – 4 novembre 2020

C'est le plus grand cas de fraude fiscale reproché à un individu dans l'histoire des Etats-Unis: l'entrepreneur Robert Brockman est accusé d'avoir dissimulé deux milliards de dollars à l'Internal Revenue Service (IRS), notamment via des banques genevoises. Mirabaud & Cie SA a accueilli un milliard non déclaré. Le Ministère public de Genève confirme avoir bloqué des comptes dans cette affaire. Près de 100 millions ont été séquestrés auprès de la Banque SYZ SA.

La FINMA aurait ouvert une enquête sur la Banque SYZ dans l'affaire angolaise

Fraude – 9 septembre 2020

Le régulateur bancaire aurait lancé une procédure d'enforcement à l'encontre de l'établissement genevois en lien avec les 900 millions de dollars séquestrés de l'homme d'affaires angolais Carlos de São Vicente. La Banque SYZ SA serait placée par l'autorité dans la catégorie de risque "très élevé" en matière de blanchiment d'argent.

Les révélations de Gotham City provoquent un tollé en Angola

Fraude – 2 septembre 2020

La révélation du séquestre de 900 millions de dollars appartenant à l'homme d'affaires Carlos Manuel de São Vicente par le Ministère public de Genève embarrasse le gouvernement du président João Lourenço. Les autorités angolaises n'auraient toujours pas répondu aux questions du parquet genevois sur cette affaire. Sous pression des médias, elles tentent aujourd'hui de se défendre, assurant que l'enquête progresse.

Premier jugement suisse dans l'affaire Petrobras: un "moment essentiel"

Corruption – 27 février 2020

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a condamné hier le financier suisso-brésilien Bernardo Freiburghaus pour complicité de corruption d'agents publics étrangers et blanchiment. Il s'agit de la première condamnation prononcée par un tribunal suisse dans le complexe d'affaire Petrobras/Odebrecht.

Avec l'aide du MPC, le Brésil remonte au beau-frère de Marcelo Odebrecht

Corruption – 29 août 2019

Le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a annoncé le 21 août 2019 le lancement de plusieurs perquisitions et arrestations dans le cadre de la 63e phase de l'opération Lava Jato. Parmi ses cibles: Mauricio Ferro, ancien directeur juridique de l'entreprise pétrochimique Braksem et beau-frère de Marcelo Odebrecht, alias le "corrupteur numéro 1 du Brésil".

Le parquet de Genève enquête sur le volet suisse de l'affaire Gürtel  

Corruption – 14 juin 2018

Le jugement rendu le 24 mai 2018 par la justice espagnole dans l’affaire Gürtel rebondit à Genève. Le Ministère public cantonal a ouvert une enquête et analyse actuellement les détails du jugement publié la semaine dernière par Gotham City.

Jugé à Genève, l'ex-employé corrompu de Julius Baer risque quatre ans ferme

Fraude – 26 avril 2018

Un ex-employé de la banque Julius Baer est accusé d'avoir produit des fausses attestations qui ont permis à l'homme d'affaires russe Vladimir Antonov de détourner 828 millions d'euros de la banque lituanienne AB Bankas Snoras en 2011. Le prévenu de 51 ans, employé de banque, risque 4 ans de prison et 328 millions d'euros de dommages civils. Son procès a débuté le 25 avril 2018.