Catégorie : Lombard Odier & Cie SA

Un homme de paille de Gulnara Karimova condamné pour blanchiment

Corruption – 8 septembre 2021

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a rendu une ordonnance pénale à l’encontre de Shokrukh Sabirov, un des hommes de paille utilisés par princesse ouzbèke déchue pour abriter ses pots-de-vin en Suisse.

Bataille judiciaire pour récupérer plus de 555 millions séquestrés à Genève

Corruption – 7 juillet 2021

L’enquête sur les fonds de la princesse ouzbek déchue Gulnara Karimova occupe la justice suisse depuis près de dix ans. Et ce n’est pas terminé: le 14 juillet prochain, le Tribunal pénal fédéral (TPF) devra statuer sur la confiscation de centaines de millions de francs abrités chez Lombard Odier & Cie.

L’ancien roi du charbon russe traque les millions de ses ennemis en Suisse 

Fraude – 30 juin 2021

Vladimir Melnichenko, fondateur du géant russe Sibuglemet, accuse deux entrepreneurs de lui avoir soutiré 60 millions de dollars. Il vient d’obtenir le feu vert de la justice américaine pour chercher ses avoirs dans les banques helvétiques – avec déjà quelques indices.

Affaire Gürtel: l’Espagne veut récupérer les millions bloqués en Suisse

Corruption – 21 avril 2021

Quatre hommes d’affaires et politiciens espagnols condamnés pour blanchiment et corruption en 2018 doivent 58 millions d’euros à la justice espagnole. Madrid a demandé à Berne de rapatrier leurs fonds séquestrés dans cinq banques pour payer la facture. 

L’enquête fédérale sur Lombard Odier patine

Corruption – 14 avril 2021

Six années d’enquête et une seule audition du prévenu. Une décision du Tribunal pénal fédéral (TPF) montre comment la procédure à l’égard d’un ancien directeur de la banque privée genevoise avance à un train de sénateur.

Deux ex-employés de Lombard Odier condamnés à Buenos Aires

Corruption – 3 mars 2021

Martín Eraso et Juan de Rasis ont écopé de peines de prison ferme dans le cadre de l’affaire Báez. Avec plusieurs autres intermédiaires financiers, ils ont été reconnus coupables d’avoir blanchi 60 millions de dollars via un entrelacs de comptes offshore, dont certains en Suisse.

Bataille d’héritiers chez Lombard Odier & Cie

Litige – 27 janvier 2021

Carl Hentsch* et Henri Hentsch, membres de la 8e génération de banquiers homonymes, estiment avoir été lésés en lien avec leur droit d’accession au collège des associés lors de la fusion de leur banque avec Darier & Cie en 1991. Ils ont déposé une demande d’arbitrage à Genève en 2016, dont l’existence est révélée dans un récent arrêt du Tribunal fédéral (TF). Une quarantaine de parties sont citées par cette saga familiale exposée devant les juges de Mon Repos, dont Lombard Odier & Cie et les banquiers Bénédict Hentsch, Christophe Hentsch, Anne-Marie de Weck, Hubert Keller, Thierry Lombard, Patrick Odier, Frédéric Rochat, Jean Bonna ou Jacques Rossier.

La Nouvelle-Zélande bloque des millions, la Suisse n’y avait vu que du feu

Corruption – 27 janvier 2021

L’épouse d’un avocat vénézuelien condamné pour corruption aux Etats-Unis avait placé 11 millions de dollars chez Lombard Odier & Cie SA, passés inaperçus même après la détention de son mari. Quand elle a voulu les transférer vers Wellington, la justice néozélandaise les a séquestrés.

Un ancien employé de KBA Notasys condamné pour corruption

Corruption – 6 janvier 2021

Un ancien cadre intermédiaire de la société lausannoise KBA Notasys, filiale suisse du fabricant de machines d’impression allemand Koenig & Bauer, a été condamné pour corruption d’agents publics étrangers par le Ministère public de la Confédération(MPC) pour avoir versé 3,5 millions de francs de pots-de-vin à des fonctionnaires marocains et égyptiens entre 2005 et 2015. L’homme est décrit comme “l’exécutant d’un schéma criminel élaboré, coordonné et supervisé par les hauts dirigeants de KBA Notasys”.

Dans une station vaudoise, un blanchisseur présumé échappe à la justice espagnole

Fraude – 30 septembre 2020

G.M.* est soupçonné d’avoir orchestré un vaste schéma d’évasion fiscale entre l’Espagne et la Suisse entre 2008 et 2013. Son réseau aurait blanchi jusqu’à cinq millions d’euros par mois, notamment pour le trafiquant chinois Gao Ping. Le retraité de 81 ans devrait être bientôt jugé à Madrid. A l’abri dans une station des Préalpes vaudoises, il ne risque pourtant rien en Suisse. Les autorités genevoises ont abandonné l’enquête contre lui, en 2015, en échange du versement de deux millions de francs.

Les enquêtes sur les fonds ouzbeks mobilisent encore la justice helvétique

Corruption – 23 avril 2020

Les demandes de récusation de procureurs fédéraux tombent en cascade dans l’enquête sur les fonds ouzbeks abrités chez Lombard Odier & Cie SA. Le Tribunal pénal fédéral (TPF) vient de se prononcer, refusant cette fois une demande de la banque et de son ancien gérant visant le même magistrat déjà récusé dans un autre volet de l’affaire.

La Suisse classe l’enquête contre Paulo Roberto Costa et confisque un million

Corruption – 12 février 2020

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a mis un terme à la procédure lancée il y a six ans contre Paulo Roberto Costa, ancien responsable des approvisionnements de la société pétrolière brésilienne Petrobras. Son arrestation, en mars 2014, a eu un effet déclencheur dans le plus grand scandale financier de l’histoire du Brésil. Le parquet fédéral a identifié et séquestré ses comptes auprès d’une vingtaine de banques suisses.

Héritage du géant AB InBev: une avocate jugée à Genève pour blanchiment

Fraude – 5 décembre 2019

Déjà jugée en 2016 au Luxembourg, l’ancienne avocate Farida Chorfi comparaît cette semaine devant le Tribunal correctionnel de Genève. Elle est accusée d’avoir spolié les fils adoptifs de feu la vicomtesse Amicie Bailo de Spoelberch, héritière du géant brassicole AB InBev. A l’époque de sa première condamnation, la justice du Grand-Duché n’était pas parvenue à retrouver les fonds détournés. Le magot dormait pourtant non loin: dans les coffres de banques genevoises. Ce sont des articles de presse relatant le procès qui ont finalement poussé ces établissements à dénoncer l’avocate.

La Suisse, au coeur de la comptabilité clandestine de Techint

Corruption – 14 novembre 2019

Le groupe Techint est un géant mondial de l’industrie. Fondé en 1949 en Argentine par l’italien Agostino Rocca, il est aujourd’hui contrôlé par ses héritiers via une société luxembourgeoise, la San Faustin NV. Derrière cet empire industriel se cache un réseau de sociétés offshores qui fait actuellement l’objet d’investigations judiciaires au Brésil et en Italie dans le cadre de l’affaire Lava Jato. Techint et ses propriétaires sont directement visés.

Affaire Petrobras: le MPC condamne un ex-dirigeant de Trafigura

Corruption – 8 novembre 2019

Après le Brésil, c’est au tour de la Suisse de sanctionner Mariano Marcondes Ferraz, homme d’affaires brésilien qui a reconnu avoir versé des pots-de-vin, via des banques helvétiques, à un haut dirigeant de l’entreprise d’Etat. Gotham City a consulté l’ordonnance pénale à son sujet.

Une société liée au clan Baez tente de récupérer un compte non déclaré

Litige – 4 octobre 2019

Le 4 septembre 2019, le Tribunal fédéral (TF) s’est prononcé sur un litige opposant une mystérieuse société panaméenne à la banque CA Indosuez SuisseStar Equities Holdings, dont les administrateurs sont liés à l’affaire Baez en Argentine, affirme avoir été titulaire de trois comptes auprès du Crédit Agricole Private Banking, pour un montant total de 1,3 million de francs.

Cache-cache entre l’intermédiaire suédois de Vitol et le Ministère public brésilien

Corruption – 26 septembre 2019

Rio de Janeiro, Stockholm, Dubaï, Genève. Voici les étapes de la course poursuite à grande échelle qui se joue entre les autorités brésiliennes et le Suédois Bo Hans Vilhelm Ljungberg, accusé d’avoir facilité les paiements de pots-de-vin entre des sociétés suisses de négoce et le groupe Petrobras.

Brésil: les pots-de-vin des armateurs grecs transitaient par UBS et Julius Bär

Corruption – 14 août 2019

Le 16 juillet 2019, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a inculpé l’ancien sénateur Ney Suassuna et l’ex-Consul honoraire de Grèce au Brésil Konstantinos Kotronakis en lien avec le scandale Lava Jato.

L’Ouzbékistan touchera 130 millions grâce à des aveux dans les geôles de Tchirtchik

Corruption – 28 juin 2019

La restitution de 130 millions de francs à l’Ouzbékistan annoncée lundi 24 juin par le Ministère public de la Confédération (MPC) se base sur les aveux de Rustam Madumarov recueillis en 2016 par le procureur fédéral Patrick Lamon. Aujourd’hui détenu dans la colonie pénitentiaire de Tchirtchik, au nord de Tachkent, et ex-playboy et compagnon de la princesse déchue Gulnara Karimova espère que le nouveau dictateur Shavkat Mirziyoyev lui accordera une remise de peine en échange de sa collaboration.

La justice espagnole expose le volet suisse de l’affaire Nummaria

Fraude – 20 juin 2019

UBSLombard OdierCredit Suisse et un “family office” genevois apparaissent dans “l’affaire Nummaria” qui secoue actuellement la Péninsule ibérique. Plus de 30 personnes ont été renvoyées en jugement devant un tribunal de Madrid, le 11 juin 2019, pour divers délits fiscaux et blanchiment. L’Espagne sollicite l’aide de la Suisse.

La justice argentine inculpe un ancien directeur de Lombard Odier

Corruption – 27 septembre 2018

Juan Alberto de Rasis avait contesté sa mise en examen par le juge argentin Sebastian Casanello. Son recours vient d’être rejeté, comme l’atteste un document officiel publié aujourd’hui par Gotham City. Ancien directeur de Lombard Odier à Genève, l’homme est accusé d’avoir délibérément fermé les yeux sur l’origine frauduleuse des 21 millions qu’il gérait pour le compte de la famille Baez.

Le MPC pourra utiliser les emails volés à l’ambassadeur Yousef al Otaiba    

Fraude – 24 août 2018

Le Ministère public de la Confédération (MPC) pourra utiliser les emails piratés de l’ambassadeur des Emirats arabes unis à Washington. Ainsi en a décidé le Tribunal fédéral (TF). Les documents obtenus par un groupe de hackers avaient été transmis en juillet 2017 à l’Office fédéral de la police (Fedpol) via la plateforme de dénonciation anonyme Integrity Line.

Lombard Odier avait oublié de déclarer 88 clients américains au DOJ   

2 août 2018

La banque privée genevoise repasse à la caisse du Département américain de la Justice (DOJ). Lombard Odier a informé l’autorité qu’elle avait omis de déclarer 88 clients américains lors de la conclusion de l’accord passé en 2015 et dans la cadre duquel la banque avait accepté de payer 99 millions de dollars.

L’ex-PDG de Vantage Drilling poursuivi pour corruption au Brésil

Corruption – 26 juillet 2018

Le 12 juillet 2018, le Ministère Public Fédéral brésilien (MPF) a lancé des poursuites judiciaires contre Paul Bragg. L’ancien PDG de l’opérateur de forage offshore texan Vantage Drilling est accusé d’avoir donné son accord au versement de pots-de-vins d’un montant total de 31 millions de dollars afin de permettre à son entreprise de remporter, en 2009, un contrat de 1,8 milliard de dollars auprès de Petrobras. Comme souvent, une large part des fonds occultes a atterri en Suisse.

SBM Offshore: 91 millions de pots-de-vins ont transité par la Suisse

Corruption – 12 juillet 2018

Le 29 juin 2018, la 12e Cour fédérale de Rio de Janeiro a demandé à Petrobras de séquestrer 892,7 millions de dollars liés à des contrats en cours entre l’entreprise d’état brésilienne et l’entreprise hollandaise SBM Offshore. Ce blocage est préventif: il vise à s’assurer que la société néerlandaise s’acquittera bien de l’amende qui lui est réservée pour les faits de corruption qui lui sont reprochés dans le cadre de l’affaire Lava Jato.

Affaire Petrobras: de nouveaux comptes en Suisse dévoilés

Corruption – 31 mai 2018

Le 13 mai 2018, le juge brésilien Sérgio Moro a clôturé, dans le cadre de l’enquête Lava Jato, l’opération Abismo, en condamnant 13 entrepreneurs du BTP et hommes politiques accusés d’avoir distribué ou reçu des pots-de-vin en lien avec la construction du centre de recherche CENPES de Petrobras à Rio de Janeiro.

Ricardo Backheuser Pernambuco, ancien directeur de l’entreprise Carioca Christiani-Nielsen Engenharia, a notamment été condamné à 9 ans et 6 mois de prison ferme: il faisait transiter ses pots-de-vins par la Suisse.

Un ex-employé de Lombard Odier entendu par un juge à Buenos Aires

Corruption – 25 janvier 2018

Après avoir bouclé son enquête sur Lazaro Baez, le juge argentin Sebastian Casanello s’intéresse désormais aux intermédiaires qui auraient permis à l’entrepreneur de détourner près de 60 millions de dollars entre 2010 et 2013. C’est n’est qu’après avoir éclairci toutes ces ramifications que le procès oral pourra enfin démarrer. D’où l’empressement du juge.

Telia solde l’affaire des pots-de-vin versés à Gulnara Karimova

Corruption – 28 septembre 2017

L’opérateur téléphonique suédois Telia Company AB (anciennement TeliaSonera) a accepté de payer 965 millions de dollars de pénalités aux Etats-Unis et aux Pays-Bas, le 21 septembre 2017. Ce règlement met fin à des enquêtes menées par le Département américain de la Justice, la Securities and Exchange Commission (SEC) et le Ministère public néerlandais.

La justice argentine boucle l’affaire Baez grâce aux documents transmis par Berne

Corruption – 14 septembre 2017

Le juge argentin Sebastian Casanello est finalement arrivé au bout de son enquête au sujet de l’entrepreneur Lazaro Baez, accusé de blanchiment d’argent. Dans un acte d’accusation de 751 pages publié fin août, il détaille les mécanismes financiers mis en place par Baez, ses enfants, ainsi qu’une partie de son réseau.

Où sont passés les millions volés aux Bin Mahfouz? L’accusé ne s’en souvient plus

Fraude – 29 juin 2017

La famille du Sheikh saoudien Abdulrahman Khalid Bin Mahfouz a obtenu la condamnation d’un homme d’affaires jordanien pour outrage et violation d’un ordre de séquestre, le 22 juin 2017, devant la Haute Cour de Londres.