Catégorie : Lombard Odier

Lombard Odier avait oublié de déclarer 88 clients américains au DOJ   

La banque privée genevoise repasse à la caisse du Département américain de la Justice (DOJ). Lombard Odier a informé l’autorité qu’elle avait omis de déclarer 88 clients américains lors de la conclusion de l’accord passé en 2015 et dans la cadre duquel la banque avait accepté de payer 99 millions de dollars. Pour régler l’affaire, …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

L’ex-PDG de Vantage Drilling poursuivi pour corruption au Brésil

Le 12 juillet 2018, le Ministère Public Fédéral brésilien (MPF) a lancé des poursuites judiciaires contre Paul Bragg. L’ancien PDG de l’opérateur de forage offshore texan Vantage Drilling est accusé d’avoir donné son accord au versement de pots-de-vins d’un montant total de 31 millions de dollars afin de permettre à son entreprise de remporter, en 2009, un contrat de 1,8 milliard de dollars auprès de Petrobras. …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

SBM Offshore: 91 millions de pots-de-vins ont transité par la Suisse

Le 29 juin 2018, la 12e Cour fédérale de Rio de Janeiro a demandé à Petrobras de séquestrer 892,7 millions de dollars liés à des contrats en cours entre l’entreprise d’état brésilienne et l’entreprise hollandaise SBM Offshore. Ce blocage est préventif: il vise à s’assurer que la société néerlandaise s’acquittera bien de l’amende qui lui est réservée pour les faits de corruption …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Affaire Petrobras: de nouveaux comptes en Suisse dévoilés

Le 13 mai 2018, le juge brésilien Sérgio Moro a clôturé, dans le cadre de l’enquête Lava Jato, l’opération Abismo, en condamnant 13 entrepreneurs du BTP et hommes politiques accusés d’avoir distribué ou reçu des pots-de-vin en lien avec la construction du centre de recherche CENPES de Petrobras à Rio de Janeiro. Ricardo Backheuser Pernambuco, ancien directeur de …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Un ex-employé de Lombard Odier entendu par un juge à Buenos Aires

Après avoir bouclé son enquête sur Lazaro Baez, le juge argentin Sebastian Casanello s’intéresse désormais aux intermédiaires qui auraient permis à l’entrepreneur de détourner près de 60 millions de dollars entre 2010 et 2013. C’est n’est qu’après avoir éclairci toutes ces ramifications que le procès oral pourra enfin démarrer. D’où l’empressement du juge. En décembre …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Telia solde l’affaire des pots-de-vin versés à Gulnara Karimova

L’opérateur téléphonique suédois Telia Company AB (anciennement TeliaSonera) a accepté de payer 965 millions de dollars de pénalités aux Etats-Unis et aux Pays-Bas, le 21 septembre 2017. Ce règlement met fin à des enquêtes menées par le Département américain de la Justice, la Securities and Exchange Commission (SEC) et le Ministère public néerlandais. La filiale …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

La justice argentine boucle l’affaire Baez grâce aux documents transmis par Berne

Le juge argentin Sebastian Casanello est finalement arrivé au bout de son enquête au sujet de l’entrepreneur Lazaro Baez, accusé de blanchiment d’argent. Dans un acte d’accusation de 751 pages publié fin août, il détaille les mécanismes financiers mis en place par Baez, ses enfants, ainsi qu’une partie de son réseau. Dans ce document, extrêmement détaillé, le juge précise d’emblée que la …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Où sont passés les millions volés aux Bin Mahfouz? L’accusé ne s’en souvient plus

La famille du Sheikh saoudien Abdulrahman Khalid Bin Mahfouz a obtenu la condamnation d’un homme d’affaires jordanien pour outrage et violation d’un ordre de séquestre, le 22 juin 2017, devant la Haute Cour de Londres. L’accusé, Muhaned Farid Mahmoud Al Rachid, a dilapidé 35 millions d’euros que la famille lui avait confiés en 2011 en …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Pour les juges de Bellinzone, les dirigeants de Petrobras sont bien des fonctionnaires

Six recours déposés dans le volet italien de l’affaire Petrobras ont été rejetés le 5 mai par le Tribunal pénal fédéral. La documentation bancaire réclamée par les autorités italienne sera donc transmise sous peu au parquet de Milan. Les autorités italiennes avaient demandé l’assistance de la Suisse en février 2016 dans le cadre d’une enquête …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite