Catégorie : Banque

Yémen: UBS aurait fermé les yeux sur 65 millions liés à l'ex-président Saleh

Corruption – 10 juin 2020

Alors que le Yémen était en proie à une révolution, en 2011, UBS AG autorisait de mystérieux clients yéménites à transférer 65 millions de dollars vers Singapour. La FINMA a ouvert une procédure à l'encontre de la banque, en 2017, pour avoir omis de dénoncer cette transaction au Bureau de communication en matière de blanchiment d'argent (MROS).

Le MPC a-t-il classé des enquêtes embarrassantes pour le Kremlin?

Corruption – 10 juin 2020

"Une chasse à l'ours de trop", titrait la NZZ mercredi 3 juin dans le cadre d'une série d'articles creusant les liens étroits du Ministère public de la Confédération (MPC) avec les autorités russes. Pour l'opposant russe Alexeï Navalny, cité dans le même journal quelques jours plus tôt, l'affaire de l'ex-inspecteur de Fedpol récemment jugé à Bellinzone ne serait que la partie émergée de l'iceberg. Ses critiques suggèrent que le parquet fédéral aurait volontairement torpillé des enquêtes sur des membres du gouvernement de Vladimir Poutine. Le MPC a fermement rejeté ces accusations.

La société genevoise Sequoia et son ex-directeur sanctionnés par la FINMA

27 mai 2020

La FINMA a prononcé une interdiction d'exercer de trois ans à l'encontre de l'ex-directeur de la société de gestion de fortune genevoise Sequoia. L'autorité lui reproche d'avoir "gravement violé ses devoirs de loyauté" dans le cadre de la fraude commise par Patrice Lescaudron. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) vient de confirmer cette sanction dans deux arrêts d'une grande sévérité. Un recours au Tribunal fédéral (TF) est possible.

Ancien banquier star de la BSI: un "requin" qui ne voulait pas l'être

27 mai 2020

Le Tribunal fédéral (TF) vient de rejeter un recours d'Hanspeter Brunner, ex-CEO de la branche singapourienne de la Banca della Svizzera italiana (BSI), dans un litige qui l'opposait à la Radiotélévision Suisse italienne (RSI). L'ancien banquier, impliqué dans l'affaire 1MBD, n'avait pas apprécié d'être comparé à... un "requin".

Corruption de l'ex-ministre grec des Finances: la Suisse accorde l'entraide

27 mai 2020

Plus de deux ans après leur demande d'entraide à la Suisse, les magistrats grecs pourront obtenir les données bancaires de Stavroula Kourakou. Celle-ci et son mari, l'ancien ministre de l'Economie et de la Défense grec Yiannos Papantoniou, sont poursuivis dans leur pays natal pour corruption et blanchiment.

Une vingtaine d'intermédiaires suisses accusés de détournements par le Koweït

Fraude – 20 mai 2020

Plus de 30 co-accusés, une fraude alléguée d'au moins 300 millions de dollars s'étalant sur trois décennies et sur une dizaine de pays: c'est une bataille judiciaire hors normes qui a été lancée en Suisse et à Londres par l’Institution publique de Sécurité sociale du Koweït (PIFSS) contre son ancien directeur, Fahad Al-Rajaan.

Trente-cinq millions blanchis à Genève: sursis et 3000 francs d'amende

Fraude – 14 mai 2020

Après neuf ans de procédure, les prévenus de la fraude lors de laquelle 120 millions de dollars en liquide avaient transité par la banque Bordier & Cie ont été condamnés par le Ministère public de Genève. Sur cette somme, 35 millions avaient été blanchis par une société genevoise. Sa responsable et son fils sont reconnus coupables d'escroquerie et de blanchiment. Mais de l'aveu même du parquet, l'affaire a trop traîné: ils écopent de peines avec sursis et de faibles amendes.

Promesses mirifiques d'un homme d'affaires saoudien: faillite et case prison

Fraude – 7 mai 2020

Le Tribunal correctionnel de Genève a jugé mardi 5 mai 2020 un homme d’affaires saoudien pour une "escroquerie par métier" portant sur 6,3 millions de francs. Le quinquagénaire, qui se disait actif dans le secteur du pétrole et des pierres précieuses, a trompé une dizaine d’investisseurs et de créanciers, séduits pour certains par son côté "distingué" et par des rencontres organisées dans des hôtels de luxe.

Les enquêtes sur les fonds ouzbeks mobilisent encore la justice helvétique

Corruption – 23 avril 2020

Les demandes de récusation de procureurs fédéraux tombent en cascade dans l'enquête sur les fonds ouzbeks abrités chez Lombard Odier & Cie SA. Le Tribunal pénal fédéral (TPF) vient de se prononcer, refusant cette fois une demande de la banque et de son ancien gérant visant le même magistrat déjà récusé dans un autre volet de l'affaire.

Dix ans plus tard, un fonds du Paraguay cherche encore son argent volé en Suisse

Fraude – 16 avril 2020

Plus de dix ans après la fraude présumée, le fonds de pension paraguayen dit "Cajubi", pour Caja Paraguaya De Jubilaciones Y Pensiones Del Personal De Itaipu Binacional, est toujours à la recherche des millions de dollars détournés par ses anciens dirigeants et leurs complices.

Affaire Virus: un fraudeur fiscal réclame sept millions d'euros de dommages

Fraude – 16 avril 2020

C'est le dernier volet en date de l'affaire "Virus". Au Royaume-Uni, le producteur français de cinéma Laurent Zahut poursuit HSBC Private Bank (Suisse) SA ainsi que des membres de la famille qui géraient la société genevoise GPF SA. Il accuse ces derniers d'avoir détourné des fonds initialement placés à des fins d'optimisation fiscale et réclame plus de 7 millions d'euros de dommages-intérêts. Le 31 mars 2020, la Haute Cour de Londres a jugé la plainte recevable, contredisant une décision précédente de la justice suisse.

Affaire Hottinger: le premier procès contre une banque suisse n'aura pas lieu

Fraude – 9 avril 2020

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a classé la procédure pénale contre la défunte Banque Hottinger & Cie en octobre 2019, comme l'a appris Gotham City. Le parquet fédéral, qui avait subi un revers dans ce dossier en mai 2019 et craignait une prescription imminente, a préféré abandonner.

A la poursuite des versements suspects du groupe bâlois Ameropa

Fraude – 9 avril 2020

Les patrons de l'usine chimique Togliattiazot (TOAZ) ont été condamnés en Russie pour avoir siphonné 150 millions de dollars de l'entreprise. Un de ses actionnaires, le milliardaire russe Dmitry Mazepin, tente maintenant de récupérer ces fonds. Sur la base d'informations recueillies auprès d'UBS aux Etats-Unis, il cherche à établir que la société bâloise Ameropa AG a participé à la manoeuvre via sa filiale Nitrochem Distribution AG.

Un employé de la Raiffeisen voulait refaire sa vie au soleil: le casse tourne à l'aigre

Fraude – 26 mars 2020

Un employé de la banque Raiffeisen de Lugano avait profité de la trêve des confiseurs, en décembre 2018, pour siphonner 8,7 millions de dollars sur les comptes de ses clients avant de s'envoler vers le Panama. Mais le casse a tourné au fiasco. L'homme de 32 ans est rentré au pays quelques jours plus tard pour se rendre aux autorités. L'enquête du Ministère public du Tessin se poursuit.

Les accusations d'un ex-employé de Credit Suisse font trembler la City

Litige – 26 mars 2020

C'est un litige qui, selon le site The Lawyer, fait partie des vingt affaires les plus intéressantes à suivre en 2020. Un ancien cadre de Credit Suisse demande 53 millions de francs de compensation à son ancien employeur suite à sa condamnation controversée pour "espionnage" en Roumanie. La Haute Cour de Londres prend cette affaire au sérieux, car une victoire de Vadim Benyatov contre son ex-employeur pourrait avoir de graves conséquences pour l'ensemble des grandes banques.

Récusation refusée: l'enquête fédérale contre J. Safra Sarasin se poursuit

Corruption – 19 mars 2020

Les avocats de la banque J. Safra Sarasin font feu de tout bois pour tenter de ralentir l'enquête du Ministère public de la Confédération (MPC) visant l'établissement dans l'affaire Petrobras. Leur demande de récusation d'un procureur fédéral, basée en partie sur la parution d'un article de Gotham City, vient d'être balayée par le Tribunal pénal fédéral (TPF). Cette décision valide la pratique de communication du parquet, qui considère les procédures conduites au titre de l'article 102 du code pénal comme revêtant un "intérêt public important".

Premier acte d'un procès international pour escroquerie et blanchiment

Fraude – 5 mars 2020

A Genève, le procès d’envergure à l'encontre de Khayam Turki et de deux autres hommes d’affaires accusés d'avoir détourné quelques 14,8 millions d’euros à une société d'Abou Dabi s’est ouvert lundi 2 mars 2020. Il s'agit d'une nouvelle étape dans le bras-de-fer sulfureux qui oppose depuis plusieurs années la société Emirates International Investments Company LLC (EIIC), en lien étroits avec la famille régnante Al Nahyane, bien connue dans la cité de Calvin, et Khayam Turki dans l’affaire du "Dounya Park".

Faillite en Argentine: Glencore dans le viseur du Credit Agricole et de Natixis

Litige – 5 mars 2020

C'est la plus grande faillite d'une entreprise argentine depuis la crise économique de 2001. Le géant du soja Vicentin a déclaré abruptement, en décembre 2019, être dans l'incapacité d'honorer ses dettes. L'ardoise laissée à ses plus gros bailleurs, parmi lesquels figurent Credit Agricole et Natixis, se monte à 500 millions de dollars. Ces derniers ont choisi de riposter en déposant, le 14 février 2020, une demande de discovery auprès de la justice américaine. Faillite frauduleuse? Fraude fiscale? Ces questions visent notamment le géant suisse du négoce Glencore.

Les princes de l'huile d'olive condamnés pour fraude avaient des comptes en Suisse

Fraude – 27 février 2020

La sauce a tourné. Jesús et Jaime Salazar, les anciens dirigeants de SOS Cuétara, géant espagnol du commerce d'huile d'olive, ont détourné plus de 200 millions d'euros et causé la faillite de leur société. Deux mois après l'éclatement du scandale, en 2009, ils parvenaient pourtant sans aucun problème à placer leurs bénéfices en Suisse dans plusieurs établissements.

Premier jugement suisse dans l'affaire Petrobras: un "moment essentiel"

Corruption – 27 février 2020

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a condamné hier le financier suisso-brésilien Bernardo Freiburghaus pour complicité de corruption d'agents publics étrangers et blanchiment. Il s'agit de la première condamnation prononcée par un tribunal suisse dans le complexe d'affaire Petrobras/Odebrecht.

PDVSA: le Liechtenstein enquête sur Matthias Krull pour blanchiment

Corruption – 19 février 2020

Au tour du Liechtenstein d’ouvrir un dossier PDVSA. Son ministère public a ouvert une enquête pénale contre Matthias Krull, l'ancien banquier de Julius Bär précédemment condamné à dix ans de prison aux Etats-Unis pour son rôle dans le détournement de 1,2 milliard de dollars des caisses de la compagnie pétrolière publique.

La Suisse classe l'enquête contre Paulo Roberto Costa et confisque un million

Corruption – 12 février 2020

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a mis un terme à la procédure lancée il y a six ans contre Paulo Roberto Costa, ancien responsable des approvisionnements de la société pétrolière brésilienne Petrobras. Son arrestation, en mars 2014, a eu un effet déclencheur dans le plus grand scandale financier de l'histoire du Brésil. Le parquet fédéral a identifié et séquestré ses comptes auprès d'une vingtaine de banques suisses.

Le fisc français sur la trace des comptes suisses d'Alexandre Allard

Entraide – Litige – 12 février 2020

La Suisse a accordé l'entraide à l'administration fiscale française au sujet de l'homme d'affaires Alexandre Allard et de son épouse, révèle un arrêt du Tribunal administratif fédéral (TAF) du 28 janvier 2020. Le fisc, qui s'intéresse à des comptes abrités dans trois établissements bancaires suisses, dont Reyl SA, vise également le Groupe Allard et une galaxie de sociétés à Guernesey, au Luxembourg, aux Îles vierges et en Irlande, liées à l'entrepreneur ayant fait fortune dans les bases de données .

Les pots-de-vins brésiliens de SembCorp atterrissaient à la Banque Cramer & Cie

Corruption – 6 février 2020

Le Ministère public fédéral du Paraná a inculpé Martin Cheah Kok Choon, l'ancien président de Jurong, filiale brésilienne de la société d'exploitation pétrolière de Singapour SembCorp Marine. La firme avait corrompu deux anciens dirigeants de Petrobras et un ex-directeur de Sete Brasil. Tous trois recevaient leur pots-de-vin sur des comptes à la Banque Cramer & Cie SA à Genève.

Fraude massive à la National Bank Trust: 68 millions de dollars blanchis chez Bordier

Fraude – 29 janvier 2020

"Hello, Bank Trust, how can I help you?" répondait Bruce Willis au téléphone, perché sur le toit d’un bus en équilibre au-dessus du vide et jouant le rôle d'un banquier cool et rassurant. "When you hear it from Bruce Willis, you can trust it", lançait la star américaine dans ce spot publicitaire de la National Bank Trust (NBT) diffusé en Russie en 2011.

PDVSA: l'enquête américaine se rapproche des intermédiaires suisses

Corruption – 29 janvier 2020

En mars puis en mai 2018, le Département américain de la justice (DoJ) avait adressé des demandes d’entraide à la Suisse dans le cadre d'une enquête sur le détournement de 4,5 milliards de dollars de la société nationale vénézuélienne PDVSA. Dans trois arrêts du 6 janvier 2020, les juges de Mon Repos ont validé la remise aux Etats-Unis de l'intégralité de la documentation bancaire concernant cinq sociétés supplémentaires.

L'ex-secrétaire général de la CONMEBOL condamné par le parquet fédéral

Fraude – 23 janvier 2020

L'Argentin Eduardo Carlos Deluca avait détourné 300'000 dollars des comptes de Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL) en 2005. Il écope de 5'000 francs d'amende, comme le révèle une ordonnance pénale que Gotham City a consultée. Lancée en 2015, la procédure du Ministère public de la Confédération (MPC) visait surtout le président de la CONMEBOL, le Paraguayen Nicolás Leoz. Ce dernier était accusé d'avoir détourné 8,3 millions. Il est décédé il y a six mois, à l'âge de 91 ans.

L'ex-sénateur brésilien José Machado et ses fils ont blanchi 40 millions en Suisse

Corruption – 16 janvier 2020

Le Ministère public de la Confédération (MPC) vient de condamner Expedito Machado, le fils cadet de Jose Machado, ancien politicien et ex-CEO de la société étatique brésilienne Transpetro. Expedito était accusé d'avoir blanchi les pots-de-vin versés à son père avec l'aide de son frère aîné, l'ancien banquier star de Credit Suisse Sergio Machado. Ce dernier avait déjà été sanctionné par le MPC fin 2017.

Ajay Hinduja conteste sa condamnation pour faux dans les titres

Fraude – 16 janvier 2020

Le 16 janvier 2020, Gotham City rapportait la condamnation pour faux dans les titres de Ajay Hinduja, ancien administrateur de la banque genevoise homonyme. Cette information se basait sur une ordonnance pénale du Ministère public de Genève datée du 23 décembre 2019 que notre rédaction a consulté conformément aux règles de la transparence judiciaire.

Le MPC condamne le groupe brésilien Andrade pour corruption

Corruption – 9 janvier 2020

La société active dans le secteur du BTP n'a pas pris "toutes les mesures d’organisation nécessaires et raisonnables" pour empêcher les versements de pots-de-vin à des dirigeants de Petrobras via des comptes en Suisse. Elle écope d'une amende de 2 millions de francs, comme le montre une ordonnance pénale que Gotham City a consulté.