Catégorie : UBS AG

Le MPC condamne un homme d’affaires grec pour blanchiment

Corruption – 15 septembre 2021

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a condamné un intermédiaire dans l’affaire des pots-de-vin versés à l’ex-ministre grec de la Défense Akis Tsochatzopoulos. L’homme n’a pas répondu aux convocations du parquet fédéral et les avis de recherche internationaux émis à son encontre sont restés lettres mortes. Il vit paisiblement en Grèce dans son domaine viticole où il produit des assemblages en biodynamie.

Affaire Magnitsky: les dessous du classement du volet suisse 

Fraude – 1 septembre 2021

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a annoncé cette été le classement de l’enquête liée à une escroquerie gigantesque perpétrée en Russie en 2007. Si le parquet fédéral a réussi à démontrer un lien entre la fraude et une partie de l’argent séquestré, aucun responsable n’a pourtant été désigné. Le seul principal suspect identifié par le MPC est subitement décédé durant l’enquête. Sur les 18 millions bloqués en Suisse, le MPC a décidé d’en confisquer seulement quatre, et de rendre le reste à ses propriétaires. 

L’ancien roi du charbon russe traque les millions de ses ennemis en Suisse 

Fraude – 30 juin 2021

Vladimir Melnichenko, fondateur du géant russe Sibuglemet, accuse deux entrepreneurs de lui avoir soutiré 60 millions de dollars. Il vient d’obtenir le feu vert de la justice américaine pour chercher ses avoirs dans les banques helvétiques – avec déjà quelques indices.

Un parlementaire mongol poursuit son mandat malgré sa condamnation en Suisse 

Corruption – 23 juin 2021

L’entrepreneur et parlementaire de Mongolie Borkhuu Delgersaikhan vient d’être condamné pour faux dans les titres par le Tribunal pénal fédéral (TPF), le 11 juin 2021, dans le cadre d’une importante affaire de corruption. A la veille de sa réélection, en juin 2020, ce dernier s’était tourné vers la justice bernoise pour demander la censure d’un article de Gotham City à propos de cette embarrassante procédure helvétique. 

Les réseaux franco-suisses du kazakh Aidan Karibzhanov exposés à New York

Litige – 26 mai 2021

Les divorces houleux sont souvent source de révélations embarrassantes. Le kazakh Aidan Karibzhanov en fait actuellement les frais. Son ex-épouse, Makhpal Karibzhanova, qui s’estime spoliée dans le cadre de leur séparation, a entamé une procédure à New York afin d’obtenir des informations sur des “structures […] cachées” que l’ex-époux et ses associés “[auraient] utilisées pour dissimuler [des] actifs dans le monde entier“. Ce litige éclaire les origines de la fortune et les réseaux politico-économiques de cet homme d’affaires dans le contexte obscur des privatisations de l’ancienne république soviétique. Il expose également le rôle joué par une série d’acteurs suisses et français dans la gestion de ses affaires.

Le parquet de Genève classe son enquête sur un homme clé du régime Maduro

Corruption – 24 mars 2021

Le Ministère public de Genève avait ouvert une enquête pour blanchiment à l’encontre de l’homme d’affaires Alex Nain Saab Morán et son associé Alvaro Pulido Vargas en 2018. Accusé d’avoir détourné des centaines de millions de dollars d’un programme de subvention de denrées alimentaires au Venezuela, Alex Saab contrôlait pas moins de 22 comptes bancaires chez UBS. Le parquet a discrètement classé la procédure en décembre 2020, a appris Gotham City.

Deux soeurs blanchissaient des millions en Suisse pour le clan Banev

Fraude – 20 janvier 2021

Quelques mois de prison avec sursis et 10’000 francs d’amende chacune: c’est la peine dont écopent deux femmes pour avoir blanchi en Suisse des dizaines de millions de francs appartenant à la puissante organisation criminelle bulgare dirigée par Evelin Banev. Les deux ordonnances pénales rendues le 15 décembre 2020 par le Ministère public de la Confédération (MPC) sont récemment entrées en force. Leur lecture révèle les agissements d’un clan bien rodé. Outre Credit Suisse, plusieurs banques sont impliquées.

Le financement de l’attentat de Bologne mène à la Suisse

Entraide – 9 décembre 2020

Quarante plus tard, le terrible attentat de la gare de Bologne fait à nouveau la Une en Italie. En 2017, une nouvelle enquête avait été ouverte et plusieurs éléments menaient à la Suisse. La presse italienne révèle maintenant que les auteurs de l’attentat le plus meurtrier de l’histoire de l’Italie – 85 morts et plus de 200 blessés – avaient non seulement des comptes bancaires en Suisse, mais ont été rémunérés via un transfert de cinq millions de dollars parti de Genève.

Le MPC va libérer la majorité des fonds bloqués dans l’affaire Magnitsky

Fraude – 2 décembre 2020

L’enquête suisse concernant l’affaire Magnitsky sera bientôt classée. Le 6 novembre 2020, la procureure fédérale Diane Kholer a annoncé la clôture prochaine de la procédure aux avocats suisses d’Hermitage Capital Management Ltd. C’est suite à une dénonciation de ce fonds contrôlé par le financier britannique Bill Browder, que le Ministère public de la Confédération (MPC) avait ouvert une enquête contre inconnus, en 2011, et bloqué environ 18 millions de francs. 

Où sont passées les caisses noires de Mediaset, libérées par la Suisse?

Fraude – 18 novembre 2020

Le fisc des Etats-Unis est à la recherche de 140 millions de dollars provenant des anciennes caisses noires du groupe italien Mediaset. Bloqués par la Suisse en 2005, ces fonds ont été récupérés en 2016 par le producteur d’Hollywood Frank Agrama, impliqué à l’époque dans la célèbre affaire qui avait abouti à la condamnation de l’ancien premier ministre Silvio Berlusconi. Entre-temps, celui-ci les aurait à nouveau dissimulés.

Le compte UBS de la offshore Tochos Holding fait trembler le Mexique 

Corruption – 7 octobre 2020

Il semblerait que les secrets de l’une des affaires les plus célèbres du mandat présidentiel d’Enrique Peña Nieto soient abrités dans une société offshore basée aux Îles vierges britanniques, elle-même liée à un compte bancaire en Suisse“, expliquait l’année dernière Salvador Camarena, enquêteur pour l’ONG Mexicanos contra la Corrupción y la Impunidad (MCCI), dans les colonnes du journal El Financiero. Cette société, Tochos Holding Limited, est soupçonnée d’avoir été au coeur du blanchiment des pots-de-vin adressés à Emilio Lozoya, l’ex-directeur de la compagnie publique pétrolière mexicaine Pemex.

Le MPC doit verser près de 200’000 francs à un ancien cadre d’UBS

Litige – 2 septembre 2020

Le 12 novembre 2013, onze agents de la police fédérale débarquent dans la maison de Giorgio Martelli, à Zurich. Menotté, l’homme est transporté jusqu’à Lausanne où il est interrogé par la procureure fédérale Angèle Wellauer. Lui et sa femme étaient sous investigation pénale, soupçonnés par le Ministère public de la Confédération (MPC) de blanchiment d’argent et de soutien à une organisation criminelle, la ‘Ndrangheta.

L’heure du procès approche pour le nationaliste catalan Jordi Pujol

Corruption – 22 juillet 2020

Voilà près de huit ans ans que le parquet espagnol enquête sur les comptes occultes du politicien catalan Jordi Pujol. Le procureur madrilène Jose de la Mata vient de mettre un point final à son acte d’accusation. Ce document de 500 pages, que Gotham City a consulté, accable l’ancien président de la Generalitat et ses proches. Ils sont accusés d’avoir empoché des commissions occultes et de les avoir blanchies, pendant 35 ans, via l’Andorre et la Suisse.

L’ancien patron de SBM Offshore bientôt jugé à Bellinzone pour corruption

Corruption – 24 juin 2020

Un Français* de 73 ans est accusé par le Ministère public de la Confédération (MPC) d’avoir versé, entre 2005 et 2008, plus de six millions de dollars de pots-de-vin à des agents publics angolais afin d’obtenir des marchés dans des installations pétrolières. Il a reconnu les faits et risque une peine de prison avec sursis. Selon l’acte d’accusation que Gotham City a consulté, “les actes de corruption dont il s’est rendu coupable sont graves”.

Yémen: UBS aurait fermé les yeux sur 65 millions liés à l’ex-président Saleh

Corruption – 10 juin 2020

Alors que le Yémen était en proie à une révolution, en 2011, UBS AG autorisait de mystérieux clients yéménites à transférer 65 millions de dollars vers Singapour. La FINMA a ouvert une procédure à l’encontre de la banque, en 2017, pour avoir omis de dénoncer cette transaction au Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent (MROS).

Le MPC a-t-il classé des enquêtes embarrassantes pour le Kremlin?

Corruption – 10 juin 2020

Une chasse à l’ours de trop“, titrait la NZZ mercredi 3 juin dans le cadre d’une série d’articles creusant les liens étroits du Ministère public de la Confédération (MPC) avec les autorités russes. Pour l’opposant russe Alexeï Navalny, cité dans le même journal quelques jours plus tôt, l’affaire de l’ex-inspecteur de Fedpol récemment jugé à Bellinzone ne serait que la partie émergée de l’iceberg. Ses critiques suggèrent que le parquet fédéral aurait volontairement torpillé des enquêtes sur des membres du gouvernement de Vladimir Poutine. Le MPC a fermement rejeté ces accusations.

Promesses mirifiques d’un homme d’affaires saoudien: faillite et case prison

Fraude – 7 mai 2020

Le Tribunal correctionnel de Genève a jugé mardi 5 mai 2020 un homme d’affaires saoudien pour une “escroquerie par métier” portant sur 6,3 millions de francs. Le quinquagénaire, qui se disait actif dans le secteur du pétrole et des pierres précieuses, a trompé une dizaine d’investisseurs et de créanciers, séduits pour certains par son côté “distingué” et par des rencontres organisées dans des hôtels de luxe.

A la poursuite des versements suspects du groupe bâlois Ameropa

Fraude – 9 avril 2020

Les patrons de l’usine chimique Togliattiazot (TOAZ) ont été condamnés en Russie pour avoir siphonné 150 millions de dollars de l’entreprise. Un de ses actionnaires, le milliardaire russe Dmitry Mazepin, tente maintenant de récupérer ces fonds. Sur la base d’informations recueillies auprès d’UBS aux Etats-Unis, il cherche à établir que la société bâloise Ameropa AG a participé à la manoeuvre via sa filiale Nitrochem Distribution AG.

Faillite en Argentine: Glencore dans le viseur du Credit Agricole et de Natixis

Litige – 5 mars 2020

C’est la plus grande faillite d’une entreprise argentine depuis la crise économique de 2001. Le géant du soja Vicentin a déclaré abruptement, en décembre 2019, être dans l’incapacité d’honorer ses dettes. L’ardoise laissée à ses plus gros bailleurs, parmi lesquels figurent Credit Agricole et Natixis, se monte à 500 millions de dollars. Ces derniers ont choisi de riposter en déposant, le 14 février 2020, une demande de discovery auprès de la justice américaine. Faillite frauduleuse? Fraude fiscale? Ces questions visent notamment le géant suisse du négoce Glencore.

Les princes de l’huile d’olive condamnés pour fraude avaient des comptes en Suisse

Fraude – 27 février 2020

La sauce a tourné. Jesús et Jaime Salazar, les anciens dirigeants de SOS Cuétara, géant espagnol du commerce d’huile d’olive, ont détourné plus de 200 millions d’euros et causé la faillite de leur société. Deux mois après l’éclatement du scandale, en 2009, ils parvenaient pourtant sans aucun problème à placer leurs bénéfices en Suisse dans plusieurs établissements.

Premier jugement suisse dans l’affaire Petrobras: un “moment essentiel”

Corruption – 27 février 2020

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a condamné hier le financier suisso-brésilien Bernardo Freiburghaus pour complicité de corruption d’agents publics étrangers et blanchiment. Il s’agit de la première condamnation prononcée par un tribunal suisse dans le complexe d’affaire Petrobras/Odebrecht.

Le MPC condamne le groupe brésilien Andrade pour corruption

Corruption – 9 janvier 2020

La société active dans le secteur du BTP n’a pas pris “toutes les mesures d’organisation nécessaires et raisonnables” pour empêcher les versements de pots-de-vin à des dirigeants de Petrobras via des comptes en Suisse. Elle écope d’une amende de 2 millions de francs, comme le montre une ordonnance pénale que Gotham City a consulté.

Divorce du siècle à Londres: Farkhad Akhmedov trahi par son ex-banquier d’UBS

Litige – 19 décembre 2019

Tous les coups sont permis dans le spectaculaire divorce des Akhmedov. Pour récupérer les quelques 590 millions de francs que la justice britannique lui a accordé, Tatyana Akhmedova s’est tournée vers un gérant de fortune licencié par son ex-mari. Le transfuge a fourni des centaines de documents confidentiels aux avocats britanniques et suisses de madame. Mais pourront-ils les utiliser?

Une employée d’UBS condamnée par le Département fédéral des finances

Litige – 12 décembre 2019

Cette spécialiste de la conformité a mis 50 jours pour déclarer ses soupçons au Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent (MROS) au sujet de deux clients brésiliens condamnés dans leur pays. La banque précise que son service était débordé.

L’épilogue approche dans l’affaire Ghanem

Corruption – 12 décembre 2019

Plus de sept ans après avoir commencé, l’enquête concernant Mohamed Ghanem, fils de l’ancien directeur de la National Oil Company (NOC), la compagnie libyenne du pétrole, est à bout touchant. Le 19 septembre dernier, le Ministère public de la Confédération (MPC) a rendu une ordonnance pénale et une ordonnance de classement partiel. Les deux décisions ne sont pas encore entrées en force car la NOC, admis comme partie plaignante en 2017, a formé recours.

Affaire Petrobras: le MPC condamne un ex-dirigeant de Trafigura

Corruption – 8 novembre 2019

Après le Brésil, c’est au tour de la Suisse de sanctionner Mariano Marcondes Ferraz, homme d’affaires brésilien qui a reconnu avoir versé des pots-de-vin, via des banques helvétiques, à un haut dirigeant de l’entreprise d’Etat. Gotham City a consulté l’ordonnance pénale à son sujet.

Le TPF s’apprête à juger un “serial fraudeur” complice de Florian Homm

Fraude – 31 octobre 2019

Les juges de Bellinzone se pencheront dès lundi prochain sur le sort d’Urs Meisterhans, accusé de multiples malversations, notamment d’avoir produit de faux documents pour ouvrir des comptes dans plusieurs banques suisses. Les faits présentés dans l’acte d’accusation, que Gotham City a pu consulter, sont pour le moins accablants.

Le destin des “Danseuses” de Degas suspendu à l’avis des juges suisses

Litige – 21 août 2019

Des prétendus héritiers de Margaret Kainer, riche résidente pulliérane décédée en 1969, avaient porté plainte contre UBS en 2014, aux Etats-Unis, pour enrichissement illégitime. Ils reprochaient notamment à la banque la dissimulation d’avoirs, dont un tableau majeur de Degas, les“Danseuses”. Un tribunal new yorkais vient de les débouter en appel. L’affaire devra donc se jouer devant une Cour suisse ou française.

Brésil: les pots-de-vin des armateurs grecs transitaient par UBS et Julius Bär

Corruption – 14 août 2019

Le 16 juillet 2019, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a inculpé l’ancien sénateur Ney Suassuna et l’ex-Consul honoraire de Grèce au Brésil Konstantinos Kotronakis en lien avec le scandale Lava Jato.

Le TPF plus qu’indulgent avec la compliance d’UBS

Fraude – 11 juillet 2019

Dans un arrêt rendu public la semaine dernière, les juges de Bellinzone ont acquitté un ancien employé d’UBS SA, spécialiste de la conformité. Ils ont estimé qu’il n’avait pas violé l’obligation de communiquer, alors que le Département fédéral des finances (DFF) l’avait condamné.