Catégorie : J. Safra Sarasin

Affaire Lescaudron: le parquet de Genève accable Olivier Couriol

Fraude – 18 novembre 2020

Le Ministère public de Genève a rendu deux ordonnances pénales à l’encontre d’Olivier Couriol et d’un autre financier français. Tous deux sont accusés d’avoir servi de prête-noms à l’ancien banquier de Credit SuissePatrice Lescaudron. Un recours est encore possible. Dans ces documents, le procureur Yves Bertossa dénonce par ailleurs les agissements d’Olivier Couriol au Mali pour le compte de l’homme d’affaires Aliou Diallo.

La banque J. Safra Sarasin dénonce les “pressions” des autorités fédérales

Corruption – 14 octobre 2020

Défendue par Carlo Lombardini et Alain Macaluso, la Banque J. Safra Sarasin poursuit son tir de barrage pour ralentir l’enquête du Ministère public de la Confédération (MPC) dans l’affaire Petrobras. Après une demande de récusation rejetée en mars dernier, l’établissement dénonce maintenant des “pressions illégitimes” exercées par les autorités sur un employé pour obtenir sa collaboration.

Récusation refusée: l’enquête fédérale contre J. Safra Sarasin se poursuit

Corruption – 19 mars 2020

Les avocats de la banque J. Safra Sarasin font feu de tout bois pour tenter de ralentir l’enquête du Ministère public de la Confédération (MPC) visant l’établissement dans l’affaire Petrobras. Leur demande de récusation d’un procureur fédéral, basée en partie sur la parution d’un article de Gotham City, vient d’être balayée par le Tribunal pénal fédéral (TPF). Cette décision valide la pratique de communication du parquet, qui considère les procédures conduites au titre de l’article 102 du code pénal comme revêtant un “intérêt public important“.

Premier jugement suisse dans l’affaire Petrobras: un “moment essentiel”

Corruption – 27 février 2020

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a condamné hier le financier suisso-brésilien Bernardo Freiburghaus pour complicité de corruption d’agents publics étrangers et blanchiment. Il s’agit de la première condamnation prononcée par un tribunal suisse dans le complexe d’affaire Petrobras/Odebrecht.

Affaire Petrobras: une enquête suisse vise la banque J. Safra Sarasin

Corruption – 24 octobre 2019

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une procédure à l’encontre de l’établissement bâlois pour des “soupçons de défaut d’organisation interne“. Après la PKB Privatbank de Lugano, J. Safra Sarasin est visée dans la fameuse “troisième phase” de l’enquête fédérale sur les institutions suisses impliquée dans l’affaire de corruption Petrobras – Odebrecht.

La banque Safra au coeur des accusations de l’ancien ministre de l’Economie du Brésil

Corruption – 17 octobre 2019

Au Brésil, la presse vient de rendre public le contenu de l’accord de collaboration signé entre Antonio Palocci et la Police fédérale. L’ancien ministre de l’économie de Lula accuse les principales banques du pays d’avoir, pendant une décennie, versé des pots-de-vin au Parti des travailleurs (PT) en échange de faveurs politiques. La banque Safra est particulièrement exposée.

Une société liée au clan Baez tente de récupérer un compte non déclaré

Litige – 4 octobre 2019

Le 4 septembre 2019, le Tribunal fédéral (TF) s’est prononcé sur un litige opposant une mystérieuse société panaméenne à la banque CA Indosuez SuisseStar Equities Holdings, dont les administrateurs sont liés à l’affaire Baez en Argentine, affirme avoir été titulaire de trois comptes auprès du Crédit Agricole Private Banking, pour un montant total de 1,3 million de francs.

ENI/Shell: la valise découverte à Genève partira vers l’Italie… et aux Pays-Bas

Corruption – 27 septembre 2019

Bonne nouvelle pour le Parquet de Milan en charge du procès ENI/Shell: le Tribunal fédéral (TFvient d’autoriser la transmission du contenu de la valise de l’intermédiaire nigérian Emeka Obi à l’Italie. Les Pays-Bas réclament eux aussi une copie des documents qu’elle contient, suggérant l’imminence d’une procédure du parquet néerlandais contre Royal Dutch Shell.

Lava Jato: le Brésil démêle l’affaire IESA à la demande de la Suisse

Corruption – 4 juillet 2019

Au Brésil, le Ministère public fédéral continue de dérouler les fils de l’enquête Lava Jato en signant le 26 juin 2019 un acte d’accusation ciblant Atan de Azevedo Barbosa. Ce consultant et cousin de Nelson Jobim, l’ex-ministre brésilien de la Défense, est soupçonné d’avoir versé des pots-de-vin à plusieurs hauts cadres de Petrobras en échange de contrats pour IESA Óleo & Gás. Les fonds ont majoritairement transité par la Suisse. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a choisi de déléguer la poursuite pénale de cette affaire au Brésil.

Le MPC classe une procédure liée aux pots-de-vin de SBM Offshore

Corruption – 21 juin 2019

Le Ministère public de la confédération (MPC) s’apprête à classer une instruction pénale pour blanchiment et corruption en lien avec l’affaire Lava Jato au Brésil. La procédure, ouverte contre inconnus en mai 2014, aurait concerné entre autres Pedro José Barusco Filho, l’ancien directeur de l’ingénierie de Petrobras, et les pots-de-vin versés par le groupe néerlandais SBM Offshore.