Catégorie : UBS AG

Où sont passées les caisses noires de Mediaset, libérées par la Suisse?

Fraude – 18 novembre 2020

Le fisc des Etats-Unis est à la recherche de 140 millions de dollars provenant des anciennes caisses noires du groupe italien Mediaset. Bloqués par la Suisse en 2005, ces fonds ont été récupérés en 2016 par le producteur d’Hollywood Frank Agrama, impliqué à l’époque dans la célèbre affaire qui avait abouti à la condamnation de l’ancien premier ministre Silvio Berlusconi. Entre-temps, celui-ci les aurait à nouveau dissimulés.

Le compte UBS de la offshore Tochos Holding fait trembler le Mexique 

Corruption – 7 octobre 2020

Il semblerait que les secrets de l’une des affaires les plus célèbres du mandat présidentiel d’Enrique Peña Nieto soient abrités dans une société offshore basée aux Îles vierges britanniques, elle-même liée à un compte bancaire en Suisse“, expliquait l’année dernière Salvador Camarena, enquêteur pour l’ONG Mexicanos contra la Corrupción y la Impunidad (MCCI), dans les colonnes du journal El Financiero. Cette société, Tochos Holding Limited, est soupçonnée d’avoir été au coeur du blanchiment des pots-de-vin adressés à Emilio Lozoya, l’ex-directeur de la compagnie publique pétrolière mexicaine Pemex.

Le MPC doit verser près de 200’000 francs à un ancien cadre d’UBS

Litige – 2 septembre 2020

Le 12 novembre 2013, onze agents de la police fédérale débarquent dans la maison de Giorgio Martelli, à Zurich. Menotté, l’homme est transporté jusqu’à Lausanne où il est interrogé par la procureure fédérale Angèle Wellauer. Lui et sa femme étaient sous investigation pénale, soupçonnés par le Ministère public de la Confédération (MPC) de blanchiment d’argent et de soutien à une organisation criminelle, la ‘Ndrangheta.

L’heure du procès approche pour le nationaliste catalan Jordi Pujol

Corruption – 22 juillet 2020

Voilà près de huit ans ans que le parquet espagnol enquête sur les comptes occultes du politicien catalan Jordi Pujol. Le procureur madrilène Jose de la Mata vient de mettre un point final à son acte d’accusation. Ce document de 500 pages, que Gotham City a consulté, accable l’ancien président de la Generalitat et ses proches. Ils sont accusés d’avoir empoché des commissions occultes et de les avoir blanchies, pendant 35 ans, via l’Andorre et la Suisse.

L’ancien patron de SBM Offshore bientôt jugé à Bellinzone pour corruption

Corruption – 24 juin 2020

Un Français* de 73 ans est accusé par le Ministère public de la Confédération (MPC) d’avoir versé, entre 2005 et 2008, plus de six millions de dollars de pots-de-vin à des agents publics angolais afin d’obtenir des marchés dans des installations pétrolières. Il a reconnu les faits et risque une peine de prison avec sursis. Selon l’acte d’accusation que Gotham City a consulté, “les actes de corruption dont il s’est rendu coupable sont graves”.

Yémen: UBS aurait fermé les yeux sur 65 millions liés à l’ex-président Saleh

Corruption – 10 juin 2020

Alors que le Yémen était en proie à une révolution, en 2011, UBS AG autorisait de mystérieux clients yéménites à transférer 65 millions de dollars vers Singapour. La FINMA a ouvert une procédure à l’encontre de la banque, en 2017, pour avoir omis de dénoncer cette transaction au Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent (MROS).

Le MPC a-t-il classé des enquêtes embarrassantes pour le Kremlin?

Corruption – 10 juin 2020

Une chasse à l’ours de trop“, titrait la NZZ mercredi 3 juin dans le cadre d’une série d’articles creusant les liens étroits du Ministère public de la Confédération (MPC) avec les autorités russes. Pour l’opposant russe Alexeï Navalny, cité dans le même journal quelques jours plus tôt, l’affaire de l’ex-inspecteur de Fedpol récemment jugé à Bellinzone ne serait que la partie émergée de l’iceberg. Ses critiques suggèrent que le parquet fédéral aurait volontairement torpillé des enquêtes sur des membres du gouvernement de Vladimir Poutine. Le MPC a fermement rejeté ces accusations.

Promesses mirifiques d’un homme d’affaires saoudien: faillite et case prison

Fraude – 7 mai 2020

Le Tribunal correctionnel de Genève a jugé mardi 5 mai 2020 un homme d’affaires saoudien pour une “escroquerie par métier” portant sur 6,3 millions de francs. Le quinquagénaire, qui se disait actif dans le secteur du pétrole et des pierres précieuses, a trompé une dizaine d’investisseurs et de créanciers, séduits pour certains par son côté “distingué” et par des rencontres organisées dans des hôtels de luxe.

A la poursuite des versements suspects du groupe bâlois Ameropa

Fraude – 9 avril 2020

Les patrons de l’usine chimique Togliattiazot (TOAZ) ont été condamnés en Russie pour avoir siphonné 150 millions de dollars de l’entreprise. Un de ses actionnaires, le milliardaire russe Dmitry Mazepin, tente maintenant de récupérer ces fonds. Sur la base d’informations recueillies auprès d’UBS aux Etats-Unis, il cherche à établir que la société bâloise Ameropa AG a participé à la manoeuvre via sa filiale Nitrochem Distribution AG.

Faillite en Argentine: Glencore dans le viseur du Credit Agricole et de Natixis

Litige – 5 mars 2020

C’est la plus grande faillite d’une entreprise argentine depuis la crise économique de 2001. Le géant du soja Vicentin a déclaré abruptement, en décembre 2019, être dans l’incapacité d’honorer ses dettes. L’ardoise laissée à ses plus gros bailleurs, parmi lesquels figurent Credit Agricole et Natixis, se monte à 500 millions de dollars. Ces derniers ont choisi de riposter en déposant, le 14 février 2020, une demande de discovery auprès de la justice américaine. Faillite frauduleuse? Fraude fiscale? Ces questions visent notamment le géant suisse du négoce Glencore.