Catégorie : Espagne

Chercher parmi ces résultats:

Une partie de l’héritage franquiste de la famille Carceller était cachée en Suisse

Fraude – 4 novembre 2020

La salve de recours n’aura servi à rien: le fisc espagnol recevra les informations demandées concernant la fortune cachée en Suisse d’une branche de la famille Carceller. C’est ce que révèlent une série d’arrêts du Tribunal fédéral (TF).

Dans une station vaudoise, un blanchisseur présumé échappe à la justice espagnole

Fraude – 30 septembre 2020

G.M.* est soupçonné d’avoir orchestré un vaste schéma d’évasion fiscale entre l’Espagne et la Suisse entre 2008 et 2013. Son réseau aurait blanchi jusqu’à cinq millions d’euros par mois, notamment pour le trafiquant chinois Gao Ping. Le retraité de 81 ans devrait être bientôt jugé à Madrid. A l’abri dans une station des Préalpes vaudoises, il ne risque pourtant rien en Suisse. Les autorités genevoises ont abandonné l’enquête contre lui, en 2015, en échange du versement de deux millions de francs.

Marta Gayá, grande absente de l’enquête suisse sur les fonds de Juan Carlos

Corruption – 16 septembre 2020

La maîtresse historique de l’ex-roi d’Espagne, domiciliée à Gstaadt, aurait reçu près un million d’euros de Juan Carlos en 2011. Ces fonds proviendraient de la fondation Lucum, qui aurait abrité les 100 millions offerts par l’ancien souverain d’Arabie Saoudite en 2008. Entrera-t-elle bientôt, elle aussi, dans le viseur du Ministère public genevois?

L’heure du procès approche pour le nationaliste catalan Jordi Pujol

Corruption – 22 juillet 2020

Voilà près de huit ans ans que le parquet espagnol enquête sur les comptes occultes du politicien catalan Jordi Pujol. Le procureur madrilène Jose de la Mata vient de mettre un point final à son acte d’accusation. Ce document de 500 pages, que Gotham City a consulté, accable l’ancien président de la Generalitat et ses proches. Ils sont accusés d’avoir empoché des commissions occultes et de les avoir blanchies, pendant 35 ans, via l’Andorre et la Suisse.

Le destin de Juan Carlos est entre les mains d’Yves Bertossa

17 juin 2020

Dans un pays obnubilé par sa royauté, difficile pour la justice de porter atteinte à l’image de l’ancien monarque, soupçonné de blanchiment et corruption. Le procureur espagnol attend désespérément les documents promis par le procureur genevois pour faire avancer l’affaire.

Un gérant genevois prévenu en Suisse est relaxé en Espagne dans l’affaire Gürtel

Fraude – 12 mars 2020

Arturo Fasana, l’un des dirigeants de la société Rhône Gestion, est sous enquête à Genève pour son implication dans le placement en Suisse de fonds de l’ancien roi Juan Carlos. En Espagne, le gérant vient d’être libéré des charges qui pesaient contre lui dans une autre affaire.

Les princes de l’huile d’olive condamnés pour fraude avaient des comptes en Suisse

Fraude – 27 février 2020

La sauce a tourné. Jesús et Jaime Salazar, les anciens dirigeants de SOS Cuétara, géant espagnol du commerce d’huile d’olive, ont détourné plus de 200 millions d’euros et causé la faillite de leur société. Deux mois après l’éclatement du scandale, en 2009, ils parvenaient pourtant sans aucun problème à placer leurs bénéfices en Suisse dans plusieurs établissements.

Le groupe bâlois Straumann s’est fait avoir par les fraudeurs d’iDental

Fraude – 23 janvier 2020

Le leader mondial des implants dentaires a prêté plus de 14 millions d’euros à la société espagnole iDental, aujourd’hui au centre d’une immense affaire de fraude. Trente-cinq personnes seront bientôt jugées à Madrid. En plus de la somme avancée par l’entreprise, l’ex-CEO Marco Gadola, avait avancé des “prêts personnels” à deux dirigeants aujourd’hui inculpés.

Affaire Emissao: six millions de pots-de-vin ont été payés depuis Genève

Corruption – 12 décembre 2019

Le juge espagnol Manuel Garcia Castellón a achevé son enquête à l’égard de sept personnes, dont l’ancien président de la Communauté de Madrid, Ignacio González. A l’époque directeur de la société publique Canal de Isabel II, celui-ci est accusé d’avoir reçu des commissions illicites dans le cadre de l’achat de la firme brésilienne Emissao.

Jose de la Mata veut juger Rifaat Al-Assad

Corruption – 28 novembre 2019

Le juge madrilène a émis un acte d’accusation à l’encontre de l’oncle du président syrien Bachar Al-Assad, dans lequel il l’accuse, avec treize de ses proches, d’avoir blanchi plus de 600 millions d’euros en Espagne. Une partie de son patrimoine détourné passait par la Suisse.