Des créanciers de Madoff ne pourront pas se retourner contre UBS

Une société bahaméenne qui représentait des investisseurs du fonds Optimal ne pourra pas poursuivre UBS devant la justice civile américaine pour avoir “aidé et encouragé” l’escroquerie de Bernard Madoff. La société SPV OSUS avait été créée après la faillite de Madoff. L’entité avait racheté pour une bouchée de pain les parts de certains investisseurs d’Optimal …
Cet article est réservé aux abonnés. Profitez d'un abonnement gratuit de 30 jours pour découvrir Gotham City.