Fioul lourd: le parquet de Rotterdam remonte à une société zougoise

Une société zougoise est soupçonnée d’avoir commercialisé du fuel marin coupé avec des produits chimiques hautement polluants provenant d’un “lac d’asphalt” à Curaçao. Ses bureaux de Baar avaient été perquisitionnés en 2016 à la demande du parquet de Rotterdam, qui conduit une vaste enquête sur ces pratiques. Le Tribunal fédéral (TF) vient de valider la transmission de …
Cet article est réservé aux abonnés. Profitez d'un abonnement gratuit de 30 jours pour découvrir Gotham City.