Catégorie : Angola

Le parquet de Genève sommé d’accélérer son enquête sur les fonds angolais

Corruption – 13 janvier 2021

La Cour de justice de Genève maintient le séquestre d’un des comptes liés à l’homme d’affaires angolais Carlos Manuel de São Vicente, soupçonné de blanchiment. Tout en pressant le ministère public de dévoiler les charges qui pèsent à son encontre. Faute de quoi, les fonds devront être libérés.

Le parquet fédéral classe l’enquête sur Carlos Panzo, soupçonné de blanchiment

Corruption – 23 septembre 2020

Le 6 décembre 2019, la procureure fédérale Annina Scherrer a signé une ordonnance de classement dans le cadre de l’enquête menée contre Carlos Panzo. Comme l’avait révélé Gotham City, cet ancien collaborateur du président angolais João Lourenço était soupçonné de blanchiment d’argent dans le cadre de l’affaire Odebrecht.

Les Pays-Bas séquestrent une société des époux dos Santos

Corruption – 16 septembre 2020

Le Ministère public néerlandais a ouvert une enquête et séquestré les actions de Exem Energy BV, une société détenue par Sindika Dokolo, le mari d’Isabel dos Santos. La holding zougoise du couple, déjà impliquée dans le financement trouble du joaillier genevois De Grisogono, n’a pas encore attiré l’attention des autorités suisses.

La FINMA aurait ouvert une enquête sur la Banque SYZ dans l’affaire angolaise

Fraude – 9 septembre 2020

Le régulateur bancaire aurait lancé une procédure d’enforcement à l’encontre de l’établissement genevois en lien avec les 900 millions de dollars séquestrés de l’homme d’affaires angolais Carlos de São Vicente. La Banque SYZ SA serait placée par l’autorité dans la catégorie de risque “très élevé” en matière de blanchiment d’argent.

Les révélations de Gotham City provoquent un tollé en Angola

Fraude – 2 septembre 2020

La révélation du séquestre de 900 millions de dollars appartenant à l’homme d’affaires Carlos Manuel de São Vicente par le Ministère public de Genève embarrasse le gouvernement du président João Lourenço. Les autorités angolaises n’auraient toujours pas répondu aux questions du parquet genevois sur cette affaire. Sous pression des médias, elles tentent aujourd’hui de se défendre, assurant que l’enquête progresse.

Fonds angolais: le Ministère public de Genève bloque 900 millions de dollars

Fraude – 26 août 2020

Le Ministère public de Genève a inculpé un influent homme d’affaires proche des cercles politiques angolais, Carlos Manuel de São Vicente, pour blanchiment. Près de 900 millions de dollars sont gelés depuis décembre 2018 sur un compte bancaire appartenant à cet économiste de formation, à la tête d’un empire de l’assurance en Angola, le groupe AAA. Ces informations, qui n’ont jamais été rendues publiques auparavant, ressortent d’un arrêt de la Chambre pénale de recours de Genève du 9 juillet 2020. Le prévenu conteste toutes les accusations portées contre lui.

L’ancien patron de SBM Offshore bientôt jugé à Bellinzone pour corruption

Corruption – 24 juin 2020

Un Français* de 73 ans est accusé par le Ministère public de la Confédération (MPC) d’avoir versé, entre 2005 et 2008, plus de six millions de dollars de pots-de-vin à des agents publics angolais afin d’obtenir des marchés dans des installations pétrolières. Il a reconnu les faits et risque une peine de prison avec sursis. Selon l’acte d’accusation que Gotham City a consulté, “les actes de corruption dont il s’est rendu coupable sont graves”.

Le fonds Quantum de Jean-Claude Bastos doit rendre deux milliards à l’Angola

Fraude – 16 août 2019

Deux milliards de dollars: c’est la somme que les sociétés du groupe Quantum Global doivent restituer au Fonds souverain de l’Angola, le FSDEA, en échange de l’abandon des poursuites contre l’homme d’affaires suisse et angolais Jean-Claude Bastos. Ce chiffre ressort d’une ordonnance de classement du Ministère public de la Confédération (MPC) rendue le 27 juin dernier et que Gotham City a consulté.

Corruption en Angola: deux financiers genevois inculpés par la justice espagnole

Corruption – 23 mai 2019

En Espagne, l’enquête conduite par José de la Mata au sujet du scandale de corruption Defex vient de passer la vitesse supérieure. Dans un acte d’accusation déposé le 20 mai 2019, le procureur madrilène a renvoyé 24 individus et trois sociétés en jugement dans le volet angolais de l’affaire. Parmi eux figurent deux intermédiaires genevois.

Les caisses noires d’Odebrecht mènent au compte suisse d’un PEP angolais

Corruption – 22 mars 2019

Poursuivi pour blanchiment d’argent par le Ministère public de la Confédération (MPC), un ancien dignitaire angolais vient d’être débouté par le Tribunal pénal fédéral( TPF) dans un arrêt daté du 22 février 2019.