Le “roi de la pharma” roumain a simulé la faillite, mais la justice l’a rattrapé

La faillite de l’une des plus grandes firmes pharmaceutiques roumaines, Relad, n’en était pas une. C’est en tout cas ce que soupçonne le parquet de Bucarest, qui poursuit Adrian Roncea pour banqueroute frauduleuse. A Genève, l’homme d’affaires possède plusieurs comptes bancaires qui sont au coeur de l’enquête. Ceux-ci sont aujourd’hui séquestrés à la faveur d’une …
This post is only available to members.