“Opération Asfalto”: l’enquête brésilienne mène au négoce suisse

Le 15 août 2018, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a mis en examen un groupe de neuf individus (groupe dit du “Brasil Trade“) pour corruption et blanchiment. En cause: l’obtention de cinq contrats de fourniture d’asphalte auprès de l’entreprise d’État brésilienne Petrobras, entre 2010 et 2013, d’un montant total de 74 millions de dollars, par l’entreprise américaine Sargeant Marine. Parmi …
Cet article est réservé aux abonnés.