Catégorie : Petrobras

Affaire Petrobras: première condamnation d'un banquier suisse

Corruption – 22 juin 2022

Le Ministère public de la confédération (MPC) vient de condamner un ancien membre de la direction générale de PKB Privatbank pour blanchiment d'argent. Par ses "fautes graves, irrégularités et imprudences", Ferdinando Coda Nunziante a permis le blanchiment de 17,5 millions de dollars via la banque tessinoise en lien avec l'affaire Petrobras. Sa sanction: une amende de 270'000 francs avec un sursis de deux ans.

Affaire Petrobras: deux ex-responsables de la compliance de PKB condamnés 

Corruption – 15 juin 2022

Un ancien membre de la direction générale et le responsable de la conformité de la banque ont été reconnus coupables de "violation de l'obligation de communiquer". Les deux cadres ont trop tardé à dénoncer les comptes de la multinationale brésilienne Odebrecht.

Le dirigeant corrompu ne l'était pas assez, estime Bellinzone

Corruption – 18 mai 2022

Le Ministère public de la Confédération (MPC) est sévèrement tancé par le Tribunal pénal fédéral (TPF) au sujet des fonds séquestrés d'un ancien dirigeant de Petrobras. Aujourd'hui décédé, l'homme avait écopé de 24 ans de prison pour corruption au Brésil. Mais Bellinzone juge les arguments du parquet insuffisamment étayés.

Un avocat brésilien accusé d'avoir blanchi des millions entre la Suisse et la Russie

Corruption – 22 décembre 2021

Le Ministère public fédéral du Brésil (MPF) vient d'inculper João Augusto Rezende Henriques et l'avocat José Cláudio Marques Barboza Júnior. Ce dernier est accusé d'avoir produit une fausse facture pour masquer l'origine de 4,26 millions de dollars ayant transité entre un compte en Suisse et la Russie.

Affaire Emissao: six millions de pots-de-vin ont été payés depuis Genève

Corruption – 12 décembre 2019

Le juge espagnol Manuel Garcia Castellón a achevé son enquête à l'égard de sept personnes, dont l'ancien président de la Communauté de Madrid, Ignacio González. A l'époque directeur de la société publique Canal de Isabel II, celui-ci est accusé d'avoir reçu des commissions illicites dans le cadre de l'achat de la firme brésilienne Emissao.

Lava Jato: voici le témoignage à l'origine des perquisitions chez Vitol et Trafigura

Corruption – 5 décembre 2019

Son témoignage, avec celui de Carlos Henrique Nogueira Herz, qui en août dernier a également choisi de collaborer avec la justice brésilienne, est à l'origine des perquisitions effectuées fin novembre dans les bureaux genevois des négociants Vitol et Trafigura par le Ministère public de la confédération (MPC). Gotham City publie la retranscription de l'audience de Carlos Roberto Martins Barbosa devant la 13ème Cour fédérale de Curitiba, le 23 octobre 2019.

Bellinzone maintient sous séquestre le pactole d'un avocat vénézuélien

Corruption – 28 novembre 2019

Le gel d'environ 73 millions de dollars déposés en Suisse par Hector Dager est maintenu. Le 24 octobre dernier, le Tribunal pénal fédéral (TPF) a rejeté les recours des deux sociétés contrôlées par cet avocat vénézuélien, accusé d’avoir géré des fonds issus des caisses noires de la firme brésilienne Odebrecht. Plus de 228 millions de dollars auraient transité en Suisse par son entremise.

Chantier du métro de Panama: les pots-de-vin passaient par Lugano

Corruption – 21 novembre 2019

Encore un nouveau volet de l'affaire Odebrecht. Entre 2010 et 2014, une multinationale espagnole spécialisée dans la construction et deux de ses filiales ont fait circuler plus de 82 millions de commissions occultes, en grande partie via la Suisse, afin d'obtenir l'attribution de marchés au Panama. Elles seront jugées dès demain à Madrid.

Affaire Petrobras: le MPC condamne un ex-dirigeant de Trafigura

Corruption – 8 novembre 2019

Après le Brésil, c'est au tour de la Suisse de sanctionner Mariano Marcondes Ferraz, homme d'affaires brésilien qui a reconnu avoir versé des pots-de-vin, via des banques helvétiques, à un haut dirigeant de l'entreprise d'Etat. Gotham City a consulté l'ordonnance pénale à son sujet.

Affaire Petrobras: une enquête suisse vise la banque J. Safra Sarasin

Corruption – 24 octobre 2019

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une procédure à l'encontre de l'établissement bâlois pour des "soupçons de défaut d’organisation interne". Après la PKB Privatbank de Lugano, J. Safra Sarasin est visée dans la fameuse "troisième phase" de l’enquête fédérale sur les institutions suisses impliquée dans l'affaire de corruption Petrobras - Odebrecht.

La banque Safra au coeur des accusations de l'ancien ministre de l'Economie du Brésil

Corruption – 17 octobre 2019

Au Brésil, la presse vient de rendre public le contenu de l'accord de collaboration signé entre Antonio Palocci et la Police fédérale. L'ancien ministre de l'économie de Lula accuse les principales banques du pays d'avoir, pendant une décennie, versé des pots-de-vin au Parti des travailleurs (PT) en échange de faveurs politiques. La banque Safra est particulièrement exposée.

Les Etats-Unis se penchent sur les pots-de-vin suisses de l'ex-président péruvien

Corruption – 11 octobre 2019

A la suite des autorités péruviennes qui poursuivent Alejandro Toledo pour corruption depuis 2016, le Département américain de la Justice (DOJ) remonte à son tour vers les comptes cachés de l'ex-président. Deux banques suisses et une étude d'avocats de Zoug sont impliqués.

L'Italie bloque l'extradition d'un avocat genevois vers le Brésil

Corruption – 26 septembre 2019

Les autorités italiennes ont refusé d'extrader l'avocat genevois Leonardo José Muniz de Almeida vers le Brésil. La procureure fédérale de Curitiba Gabriela Hardt avait émis un mandat d’arrêt international à son encontre début décembre 2018, comme l'avait révélé Gotham City en mars dernier.

Cache-cache entre l'intermédiaire suédois de Vitol et le Ministère public brésilien

Corruption – 26 septembre 2019

Rio de Janeiro, Stockholm, Dubaï, Genève. Voici les étapes de la course poursuite à grande échelle qui se joue entre les autorités brésiliennes et le Suédois Bo Hans Vilhelm Ljungberg, accusé d’avoir facilité les paiements de pots-de-vin entre des sociétés suisses de négoce et le groupe Petrobras.

Avec l'aide du MPC, le Brésil remonte au beau-frère de Marcelo Odebrecht

Corruption – 29 août 2019

Le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a annoncé le 21 août 2019 le lancement de plusieurs perquisitions et arrestations dans le cadre de la 63e phase de l'opération Lava Jato. Parmi ses cibles: Mauricio Ferro, ancien directeur juridique de l'entreprise pétrochimique Braksem et beau-frère de Marcelo Odebrecht, alias le "corrupteur numéro 1 du Brésil".

Walter Faria piégé par ses comptes tessinois

Corruption – 22 août 2019

Le 31 juillet 2019 et dans le cadre de l'enquête Lava Jato, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a demandé l'arrestation de Walter Faria, patron de Grupo Petrópolis, la deuxième plus grande fabrique de bière du pays. Celui-ci est accusé d'avoir blanchi près de 80 millions de francs pour le compte d'Odebrecht, entre 2006 et 2014, dans le cadre du système corruptif mis en place par le "département des opérations structurées" de l'entreprise de BTP.

Brésil: les pots-de-vin des armateurs grecs transitaient par UBS et Julius Bär

Corruption – 14 août 2019

Le 16 juillet 2019, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a inculpé l’ancien sénateur Ney Suassuna et l’ex-Consul honoraire de Grèce au Brésil Konstantinos Kotronakis en lien avec le scandale Lava Jato.

Lava Jato: le Brésil démêle l'affaire IESA à la demande de la Suisse

Corruption – 4 juillet 2019

Au Brésil, le Ministère public fédéral continue de dérouler les fils de l'enquête Lava Jato en signant le 26 juin 2019 un acte d'accusation ciblant Atan de Azevedo Barbosa. Ce consultant et cousin de Nelson Jobim, l'ex-ministre brésilien de la Défense, est soupçonné d'avoir versé des pots-de-vin à plusieurs hauts cadres de Petrobras en échange de contrats pour IESA Óleo & Gás. Les fonds ont majoritairement transité par la Suisse. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a choisi de déléguer la poursuite pénale de cette affaire au Brésil.

Le MPC classe une procédure liée aux pots-de-vin de SBM Offshore

Corruption – 21 juin 2019

Le Ministère public de la confédération (MPC) s'apprête à classer une instruction pénale pour blanchiment et corruption en lien avec l'affaire Lava Jato au Brésil. La procédure, ouverte contre inconnus en mai 2014, aurait concerné entre autres Pedro José Barusco Filho, l'ancien directeur de l’ingénierie de Petrobras, et les pots-de-vin versés par le groupe néerlandais SBM Offshore.

Le MPC lance la 3ème phase de l'affaire Petrobras: les intermédiaires suisses

2 mai 2019

Le Ministère public de la Confédération (MPC) annonce dans son rapport annuel paru le 29 avril le lancement de la fameuse "troisième phase" des enquêtes sur les affaires de corruption au Brésil. Dans le viseur: les "personnes et les sociétés impliquées en Suisse". Deux procédures sont déjà ouvertes.

Bordier a gardé son PEP brésilien malgré les avertissements de la compliance

Corruption – 11 avril 2019

Le 25 mars 2019, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a porté plainte contre Paulo Vieira de Souza. Ce n'est pas la première fois que l'ex-directeur de la société semi-étatique brésilienne DERSA est poursuivi par la justice dans le cadre de l'enquête Lava Jato. Mais cette fois-ci, les enquêteurs se sont appuyés en partie sur une transmission spontanée d'informations de la part de la Suisse.

"Petit joueur", le doleiro brésilien Nissim Chreim a blanchi 23 millions en Suisse

Corruption – 28 mars 2019

Le 20 mars 2019, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a ordonné l'arrestation d'un nouveau doleiro (agent de change illégal) dans le cadre de l'opération Câmbio, DesligoNissim Chreim est accusé d'avoir blanchi 23,6 millions de dollars via des comptes suisses entre 2011 et 2016.

Les caisses noires d'Odebrecht mènent au compte suisse d'un PEP angolais

Corruption – 22 mars 2019

Poursuivi pour blanchiment d'argent par le Ministère public de la Confédération (MPC), un ancien dignitaire angolais vient d'être débouté par le Tribunal pénal fédéral( TPF) dans un arrêt daté du 22 février 2019.

Odebrecht finançait l'opposition au Venezuela via des comptes genevois

Corruption – 14 mars 2019

C'est un exemple de la fameuse neutralité suisse, adaptée au secteur bancaire. Alors que le régime "révolutionnaire" de Hugo Chavez et de son successeur Nicolas Maduro transférait des milliards de dollars chez HSBC à Genève, de 2007 à 2015, le groupe brésilien Odebrecht finançait les campagnes de leur principal opposant, Henrique Capriles, sur des comptes abrités par le même établissement.

Un ancien banquier de la PKB aurait touché des commissions d'Odebrecht

Corruption – 8 mars 2019

Avant d'être licencié en septembre 2015, H.D. a travaillé pendant plus de dix ans pour la banque tessinoise PKB Privatbank. Double national Suisse et Brésilien, il occupait le poste de directeur adjoint et responsable de la clientèle latino-américaine. Il avait ouvert et gérait les comptes d'un des clients les plus tristement célèbres de l'établissement: la multinationale brésilienne Odebrecht.

Un avocat genevois arrêté en Italie dans le cadre de l'opération Lava Jato

Corruption – 7 mars 2019

Leonardo José Muniz de Almeida a été arrêté en Italie la semaine dernière à la demande des autorités brésiliennes. La procureure fédérale de Curitiba Gabriela Hardt avait émis un mandat d'arrêt international à son encontre début décembre 2018.

Au coeur de la 60e phase de l'enquête Lava Jato: Bordier & Cie

Corruption – 21 février 2019

Le 19 février 2019, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a lancé la 60e phase de l'enquête Lava Jato, alias l'opération Ad Infinitum - allusion moqueuse au fait que les ramifications de l'affaire Petrobras semblent sans fin.

La Suisse aide le Brésil à remonter aux pots-de-vin de l'ex-ministre José Serra

Corruption – 7 février 2019

Curieusement, la photo officielle a été retirée du site de l'Administration fédérale. Elle montrait le Conseiller fédéral Johannes Schneider-Ammann aux côtés de José Serra, ministre brésilien des Affaires étrangères, lors d'une visite à Brasilia en août 2016.

La justice brésilienne s'attaque au linge sale du négoce suisse

Corruption – 13 décembre 2018

Le 5 décembre 2018, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a annoncé le lancement de la 57ème phase de l'enquête Lava Jato, alias Operação Sem Limites (opération "Sans Limites"). Une dizaine de sociétés de négoce sont soupçonnées d'avoir mis en place des schémas corruptifs de grande ampleur afin d'obtenir de l'asphalte, du gazole et du fioul à prix réduit de la part de la société semi-étatique Petrobras.

Main dans la main, le MPC et le parquet brésilien piègent Paulo Vieira de Souza

Corruption – 27 septembre 2018

Le Ministère public de la Confédération (MPC) transmettra les informations bancaires de l'ancien directeur de la société semi-étatique brésilienne DERSA, Paulo Vieira de Souza. Ce dernier avait tenté de bloquer l'entraide en dénonçant la collaboration du parquet fédéral avec les autorités brésiliennes. En vain, comme le confirme une décision du Tribunal fédéral (TF).