Étiquette : Lava Jato

Les informations du MPC déclenchent la 51ème phase de l’opération Lava Jato

Corruption – 17 mai 2018

Le 7 novembre 2017, le procureur fédéral Luc Leimgruber a demandé à Brasilia de reprendre les poursuites pénales initiées en Suisse contre six ressortissants brésiliens.

Affaire Petrobras: une société offshore verse 2 millions à la Confédération

Corruption – 3 mai 2018

Le 20 décembre 2017, le Ministère public de la Confédération (MPC) a rendu une ordonnance de classement concernant une procédure qui visait Smith & Nash Engineering Company aux Îles Vierges Britanniques. La société était soupçonnée de corruption d’agents publics étrangers et de blanchiment. Le MPC a ordonné la confiscation d’environ 2 millions de dollars.

UBS impliquée dans le scandale Lava Jato

Corruption – 19 avril 2018

Le 9 avril 2018, le juge brésilien Marcelo Bretas a ordonné la mise en détention préventive de Milton Lyra et Arthur Pinheiro Machado dans le cadre d’un nouveau volet de l’enquête Lava Jato appelé “opération rhizome”. Les deux hommes d’affaires sont soupçonnés d’avoir détourné des fonds de deux caisses de retraite brésiliennes, Postalis et Serpros. Une partie de ces fonds aurait transité par UBS.

Le gouverneur de Rio cachait ses diamants et ses lingots à Genève

Corruption – 22 mars 2018

Le 2 mars 2018, Sergio Cabral a été condamné à 13 ans et 4 mois de prison par le juge Marcelo Bretas pour blanchiment. C’est la cinquième fois que l’ex-gouverneur de Rio de Janeiro est condamné dans le cadre de l’enquête brésilienne Lava Jato, ce qui porte le total de ses peines de prison à 100 ans.

9 ans de prison pour un cadre de Petrobras qui blanchissait en Suisse 

Corruption – 15 mars 2018

Le 5 février 2018, le juge brésilien Sergio Moro a condamné Edison Krummenauer, un ancien cadre dirigeant de Petrobras, à 9 ans et 4 mois de prison pour corruption et blanchiment dans le cadre de l’enquête Lava Jato.

EFG répond aux accusations des créanciers de l’ex-magnat Eike Batista

Fraude – 8 février 2018

Attaqué en Floride, le groupe zurichois EFG International estime n’avoir aucune responsabilité envers les victimes de la faillite frauduleuse du milliardaire brésilien Eike Batista, dont l’établissement gérait la fortune privée. Pour sa défense, le groupe suisse affirme que “si les banquiers devaient se transformer en procureurs et empêcher chaque fraude, le système financier s’arrêterait net.”

Petrobras: le MPC transmet des informations bancaires au Brésil et à la Norvège

Corruption – 20 juillet 2017

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a ouvert une procédure à l’encontre de l’homme d’affaire luso-brésilien Raul Schmidt Felippe Junior pour blanchiment d’argent aggravé. L’information est confirmée à Gotham City par un porte-parole du parquet fédéral qui ajoute que la procédure, ouverte en octobre 2015, est toujours en cours. Des comptes bancaires et des biens immobiliers ont été séquestrés.