Étiquette : Pedro Barusco

Le dirigeant corrompu ne l'était pas assez, estime Bellinzone

Corruption – 18 mai 2022

Le Ministère public de la Confédération (MPC) est sévèrement tancé par le Tribunal pénal fédéral (TPF) au sujet des fonds séquestrés d'un ancien dirigeant de Petrobras. Aujourd'hui décédé, l'homme avait écopé de 24 ans de prison pour corruption au Brésil. Mais Bellinzone juge les arguments du parquet insuffisamment étayés.

Affaire Petrobras: la Banque Cramer & Cie sous enquête pénale en Suisse

Corruption – 7 octobre 2020

Après PKB et J.Safra Sarasin, une troisième banque suisse est sous le feu du Ministère public de la Confédération (MPC) dans le contexte de l’affaire Petrobras: la Banque Cramer & Cie SA.

Le financier de Dilma Rousseff piégé par ses comptes suisses

Corruption – 15 juillet 2020

Déjà condamné au Brésil, l'intermédiaire Zwi Skornicki sera jugé aux Etats-Unis début août. Lancée sur les pots-de-vin pétroliers, l'enquête le concernant a révélé les liaisons politiques embarrassantes des géants Petrobras et Odebrecht. Des campagnes électorales dans quatre pays d'Amérique latine auraient été financées en sous-main via des comptes à Genève.

Premier jugement suisse dans l'affaire Petrobras: un "moment essentiel"

Corruption – 27 février 2020

Le Tribunal pénal fédéral (TPF) a condamné hier le financier suisso-brésilien Bernardo Freiburghaus pour complicité de corruption d'agents publics étrangers et blanchiment. Il s'agit de la première condamnation prononcée par un tribunal suisse dans le complexe d'affaire Petrobras/Odebrecht.

Les pots-de-vins brésiliens de SembCorp atterrissaient à la Banque Cramer & Cie

Corruption – 6 février 2020

Le Ministère public fédéral du Paraná a inculpé Martin Cheah Kok Choon, l'ancien président de Jurong, filiale brésilienne de la société d'exploitation pétrolière de Singapour SembCorp Marine. La firme avait corrompu deux anciens dirigeants de Petrobras et un ex-directeur de Sete Brasil. Tous trois recevaient leur pots-de-vin sur des comptes à la Banque Cramer & Cie SA à Genève.

Lava Jato: le Brésil démêle l'affaire IESA à la demande de la Suisse

Corruption – 4 juillet 2019

Au Brésil, le Ministère public fédéral continue de dérouler les fils de l'enquête Lava Jato en signant le 26 juin 2019 un acte d'accusation ciblant Atan de Azevedo Barbosa. Ce consultant et cousin de Nelson Jobim, l'ex-ministre brésilien de la Défense, est soupçonné d'avoir versé des pots-de-vin à plusieurs hauts cadres de Petrobras en échange de contrats pour IESA Óleo & Gás. Les fonds ont majoritairement transité par la Suisse. Le Ministère public de la Confédération (MPC) a choisi de déléguer la poursuite pénale de cette affaire au Brésil.