Étiquette : Sargeant Marine

Gotham Gazette N°168: Carlos de São Vicente, Sargeant Marine, FinCEN Files

Les brèves de Gotham City. Après les révélations de Gotham City sur le séquestre de 900 millions en Suisse et l’ouverture d’une procédure le concernant en Angola, Carlos Manuel de São Vicente a été arrêté et placé en détention préventive à Luanda. Son interrogatoire “a produit de fortes indications de détournement de fonds”, “d’abus de pouvoir”, “de corruption” et de “trafic d’influence”, a déclaré le …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite

Venezuela: les Etats-Unis explorent les liens suisses du trading d’asphalte

Daniel Comoretto est un petit poisson dans l’océan de corruption entourant la société pétrolière PDVSA. Pourtant, son arrestation pourrait mettre les autorités états-uniennes sur la piste des géants du pétrole extra-lourd. En première ligne apparaissent l’Américain Sargeant Marine et son partenaire historique: le Genevois Vitol. Daniel Comoretto a été arrêté dans le Tennessee le 10 septembre 2020. Un avocat lui a été …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite

La justice brésilienne s’attaque au linge sale du négoce suisse

Le 5 décembre 2018, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a annoncé le lancement de la 57ème phase de l’enquête Lava Jato, alias Operação Sem Limites (opération “Sans Limites“). Une dizaine de sociétés de négoce sont soupçonnées d’avoir mis en place des schémas corruptifs de grande ampleur afin d’obtenir de l’asphalte, du gazole et du …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite

“Opération Asfalto”: l’enquête brésilienne mène au négoce suisse

Le 15 août 2018, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a mis en examen un groupe de neuf individus (groupe dit du “Brasil Trade“) pour corruption et blanchiment. En cause: l’obtention de cinq contrats de fourniture d’asphalte auprès de l’entreprise d’État brésilienne Petrobras, entre 2010 et 2013, d’un montant total de 74 millions de dollars, par l’entreprise américaine Sargeant Marine. Parmi …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite