Étiquette : SBM Offshore

Le MPC classe une procédure liée aux pots-de-vin de SBM Offshore

Le Ministère public de la confédération (MPC) s’apprête à classer une instruction pénale pour blanchiment et corruption en lien avec l’affaire Lava Jato au Brésil. La procédure, ouverte contre inconnus en mai 2014, aurait concerné entre autres Pedro José Barusco Filho, l’ancien directeur de l’ingénierie de Petrobras, et les pots-de-vin versés par le groupe néerlandais SBM Offshore. L’imminence de ce classement a été annoncé le 18 …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite

SBM Offshore: 91 millions de pots-de-vins ont transité par la Suisse

Le 29 juin 2018, la 12e Cour fédérale de Rio de Janeiro a demandé à Petrobras de séquestrer 892,7 millions de dollars liés à des contrats en cours entre l’entreprise d’état brésilienne et l’entreprise hollandaise SBM Offshore. Ce blocage est préventif: il vise à s’assurer que la société néerlandaise s’acquittera bien de l’amende qui lui est réservée pour les faits de corruption …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite

Après les pots-de-vin, SBM Offshore passe à la caisse aux Etats-Unis

La firme pétrolière néerlandaise SBM Offshore et sa filiale américaine ont accepté de verser 238 millions de dollars aux Etats-Unis, le 29 novembre 2017, pour clore une enquête lancée contre elles pour corruption. Comme l’avait rapporté Gotham City, deux cadres de la firme, l’ancien CEO Anthony Mace et le responsable des ventes Robert Zubiate, avaient …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite

SBM Offshore: les pots-de-vin coulaient à flots sur des comptes suisses

L’ancien CEO et un employé de la société néerlandaise SBM Offshore, spécialisée dans les plateformes pétrolières, ont été inculpés de corruption par le Département américain de la Justice. Les deux hommes sont accusés d’avoir organisé le versement de pots-de-vin au Brésil, en Angola et en Guinée équatoriale via la Suisse. Le britannique Anthony Mace, CEO …

Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in

Lire la suite