Étiquette : Vitol

Le mystérieux financement des plaintes de PDVSA contre les traders suisses

Un nouveau document révèle les dessous financiers de la procédure intentée en Suisse et aux Etats-Unis par la société vénézuélienne PDVSA contre six géants du trading pétrolier, dont Glencore, Trafigura, Vitol, et Lukoil. C’est une lettre que les associés de la prestigieuse étude new-yorkaise Boies Schiller Flexner LLP auraient préféré garder pour eux. Seulement voilà: …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

“Opération Asfalto”: l’enquête brésilienne mène au négoce suisse

Le 15 août 2018, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a mis en examen un groupe de neuf individus (groupe dit du “Brasil Trade“) pour corruption et blanchiment. En cause: l’obtention de cinq contrats de fourniture d’asphalte auprès de l’entreprise d’État brésilienne Petrobras, entre 2010 et 2013, d’un montant total de 74 millions de dollars, par l’entreprise américaine Sargeant Marine. Parmi …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Le Venezuela joue les plaignants fantômes contre les traders suisses

Le Gouvernement du Venezuela éprouve des difficultés dans le procès qui oppose la société nationale PDVSA à six géants du trading pétrolier, dont font partie les sièges suisses de Glencore, Trafigura, Vitol, et Lukoil. En mars 2018, PDVSA lançait une série de plaintes, civile à Miami et pénale à Genève, contre six entreprises de trading, contre le cabinet genevois …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Total et Vitol condamnées en France dans l’affaire “pétrole contre nourriture”

Le 14 mars 2018, la Cour française de cassation a rejeté les pourvois de Total et Vitol et a confirmé le jugement de 2016 de la Cour d’appel de Paris à leur égard, qui avait condamné les deux entreprises à respectivement 750 000 et 300 000 euros d’amende pour corruption dans le cadre de l’affaire …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite

Affaire PDVSA: le parquet genevois récupère un serveur informatique à la barbe des autorités américaines

Le serveur informatique au coeur des accusations de corruption impliquant Glencore, Trafigura et Vitol est désormais aux mains du Ministère public de Genève. L’ordinateur a été transporté précipitamment de Miami à Genève lundi 12 mars 2018 par un proche de John Ryan, l’un des deux individus arrêtés à Genève la semaine dernière. Puis le suspect a été libéré. Un juge …

Cet article est réservé aux abonnés.

Lire la suite