Étiquette : Vitol

En Afrique du Sud, les pots-de-vin du pétrole éclaboussent Vitol et Glencore  

Corruption – 13 janvier 2021

Voilà des années que les négociants suisses Vitol et Glencore et l’établissement financier français Natixis sont mêlés à une affaire entachée de corruption en Afrique du Sud. Ils ont finalement été innocentés en novembre dernier, et exigent maintenant une réparation. Mais les documents judiciaires révèlent l’existence de passe-droits indirectement accordés aux multinationales pour acquérir, à prix cassé et secrètement, l’or noir des réserves stratégiques du pays.

Les intermédiaires de Vitol versaient encore des pots-de-vin en mars 2020

Corruption – 25 novembre 2020

Un ancien directeur du géant genevois Vitol, le plus grand négociant indépendant de pétrole au monde, a été inculpé aux États-Unis pour son rôle dans le versement de pots-de-vin à des fonctionnaires équatoriens. Les autorités américaines s’apprêtent à produire des milliers de pages de documents impliquant la société de négoce.

Le parquet brésilien étend ses enquêtes sur les traders genevois malgré les pressions de Jair Bolsonaro

Corruption – 21 octobre 2020

Le 7 octobre, le président Jair Bolsonaro décrétait la fin de Lava Jato, immense opération anti-corruption qui secoue le Brésil depuis presque six ans. Mais l’annonce était hâtive. Comme pour mieux le contredire, le Parquet de Curitiba vient d’ouvrir deux nouveaux volets de son enquête sur les pots-de-vin versés par les négociants genevois Trafigura et Vitol. Le directeur suisse de cette dernière est directement mentionné.

Affaire Helsinge: les clans Maduro et Guaidó s’affrontent à Genève

Corruption – 30 avril 2020

Le Tribunal fédéral (TF) vient de valider le statut de plaignant de la société pétrolière PDVSA dans l’enquête du Ministère public de Genève sur l’affaire de corruption liée à la firme Helsinge. Problème: les deux clans politiques qui luttent pour le pouvoir à Caracas ont chacun nommé leur avocat genevois pour représenter la société nationale dans la procédure suisse  – et ainsi accéder aux informations sensibles révélées par l’enquête.

Lava Jato: voici le témoignage à l’origine des perquisitions chez Vitol et Trafigura

Corruption – 5 décembre 2019

Son témoignage, avec celui de Carlos Henrique Nogueira Herz, qui en août dernier a également choisi de collaborer avec la justice brésilienne, est à l’origine des perquisitions effectuées fin novembre dans les bureaux genevois des négociants Vitol et Trafigura par le Ministère public de la confédération (MPC). Gotham City publie la retranscription de l’audience de Carlos Roberto Martins Barbosa devant la 13ème Cour fédérale de Curitiba, le 23 octobre 2019.

Gotham Gazette N°129: Vitol, Trafigura, Vatican

28 novembre 2019

Les brèves de Gotham City.

Cache-cache entre l’intermédiaire suédois de Vitol et le Ministère public brésilien

Corruption – 26 septembre 2019

Rio de Janeiro, Stockholm, Dubaï, Genève. Voici les étapes de la course poursuite à grande échelle qui se joue entre les autorités brésiliennes et le Suédois Bo Hans Vilhelm Ljungberg, accusé d’avoir facilité les paiements de pots-de-vin entre des sociétés suisses de négoce et le groupe Petrobras.

PDVSA: l’enquête sur la société Helsinge touche un nouvel intermédiaire

21 février 2019

L’enquête du parquet de Genève sur la société Helsinge et le système de corruption au sein de la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA s’est étendue à une nouvelle personne. Un arrêt du Tribunal fédéral (TF) révèle que le trader vénézuélien Campo Elias Paez a été dénoncé par deux banques suisses quelques semaines après l’éclatement de l’affaire.

Gotham Gazette N°90: Vitol, Operação Submarino, Matthew Parish

14 février 2019

La revue de presse de Gotham City.

La justice brésilienne s’attaque au linge sale du négoce suisse

Corruption – 13 décembre 2018

Le 5 décembre 2018, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a annoncé le lancement de la 57ème phase de l’enquête Lava Jato, alias Operação Sem Limites (opération “Sans Limites“). Une dizaine de sociétés de négoce sont soupçonnées d’avoir mis en place des schémas corruptifs de grande ampleur afin d’obtenir de l’asphalte, du gazole et du fioul à prix réduit de la part de la société semi-étatique Petrobras.

Le statut de plaignant est accordé à PDVSA dans l’affaire Helsinge à Genève

Corruption – 13 décembre 2018

La Chambre pénale de recours de Genève vient de confirmer le statut de plaignant de la société pétrolière vénézuélienne PDVSA dans la procédure genevoise lancée contre le cabinet Helsinge et deux de ses dirigeants. L’information a été confirmée à Gotham City par le Ministère public de Genève.

Le mystérieux financement des plaintes de PDVSA contre les traders suisses

Corruption – 6 septembre 2018

Un nouveau document révèle les dessous financiers de la procédure intentée en Suisse et aux Etats-Unis par la société vénézuélienne PDVSA contre six géants du trading pétrolier, dont Glencore, Trafigura, Vitol, et Lukoil.

“Opération Asfalto”: l’enquête brésilienne mène au négoce suisse

Corruption – 24 août 2018

Le 15 août 2018, le Ministère public fédéral brésilien (MPF) a mis en examen un groupe de neuf individus (groupe dit du “Brasil Trade“) pour corruption et blanchiment. En cause: l’obtention de cinq contrats de fourniture d’asphalte auprès de l’entreprise d’État brésilienne Petrobras, entre 2010 et 2013, d’un montant total de 74 millions de dollars, par l’entreprise américaine Sargeant Marine.

Le Venezuela joue les plaignants fantômes contre les traders suisses

Corruption – 5 juillet 2018

Le Gouvernement du Venezuela éprouve des difficultés dans le procès qui oppose la société nationale PDVSA à six géants du trading pétrolier, dont font partie les sièges suisses de Glencore, Trafigura, Vitol, et Lukoil.

Total et Vitol condamnées en France dans l’affaire “pétrole contre nourriture”

Corruption – 5 avril 2018

Le 14 mars 2018, la Cour française de cassation a rejeté les pourvois de Total et Vitol et a confirmé le jugement de 2016 de la Cour d’appel de Paris à leur égard, qui avait condamné les deux entreprises à respectivement 750 000 et 300 000 euros d’amende pour corruption dans le cadre de l’affaire «pétrole contre nourriture».

Affaire PDVSA: le parquet genevois récupère un serveur informatique à la barbe des autorités américaines

Corruption – 15 mars 2018

Le serveur informatique au coeur des accusations de corruption impliquant Glencore, Trafigura et Vitol est désormais aux mains du Ministère public de Genève. L’ordinateur a été transporté précipitamment de Miami à Genève lundi 12 mars 2018 par un proche de John Ryan, l’un des deux individus arrêtés à Genève la semaine dernière. Puis le suspect a été libéré. Un juge fédéral de Floride a tenté de bloquer cet envoi, en vain.