Un gérant genevois devait blanchir une rançon: il s’en sort pour 570 francs

Arme au poing, un escroc avait ordonné à sa victime de lui virer 100’000 euros sur un compte à la Banque cantonale de Genève (BCGe). L’administrateur genevois qui devait blanchir la somme vient d’être condamné à une amende avec sursis et 570 francs de frais. L’ordonnance pénale rendue par le Ministère public de Genève dans cette affaire …
Cet article est réservé aux abonnés. Profitez d'un abonnement gratuit de 30 jours pour découvrir Gotham City.