Affaire des filatures: le Tribunal fédéral (TF) déboute Credit Suisse

17 février 2021

La banque s’opposait à la nomination, par la FINMA, d’une chargée d’audit qui avait pour mission de vérifier “notamment dans le contexte des activités de filature, le comportement adopté en matière d’informations dans ce contexte et l’utilisation de moyens électroniques de communication”. L’audit avait été décidé par le gendarme financier suite aux révélations de la surveillance de l’ancien banquier au sein de l’établissement, Iqbal Khan.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?