Crise des liquidités au Liban: la justice américaine rejette la plainte d’un homme d’affaires

10 juin 2021

Houssam Ghassan Malaeb accuse BankMed et Bank Audi, deux établissements bancaires libanais, d’avoir dilapidé ses économies, soit 1,8 million de dollars. Le patron de l’entreprise Al Mhara W Al Dega Trading & Contracting Company Ltd, basé en Arabie Saoudite, avait déposé plainte en septembre dernier auprès de la Cour suprême de New York. Il accusait ces banques d’avoir encouragé les dépôts en dollars alors que les taux d’intérêt étaient insoutenables, ce qui a provoqué l’effondrement de l’économie. Selon lui, BankMed l’aurait poussé à déposer ses économies en affirmant que celles-ci seraient transférées “en un click” vers la filiale suisse de l’établissement.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?