“Il blanchit plus de 60 millions, mais échappe à la prison“

19 février 2020

C'est ainsi que titrent le Tages Anzeiger et la Tribune de Genève à propos de la peine requise par le Ministère public de la Confédération (MPC) à l’encontre du financier Suisso-Brésilien Bernardo Freiburghaus. Désigné comme un des principaux blanchisseur des pots-de-vin de Pertobras en Suisse, ce résident de Cologny (GE) bénéficiera d’une procédure simplifiée.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?