Scandale d'espionnage au Credit Suisse: Thomas Werlen pourra bien enquêter

16 avril 2020

Défaite pour Credit Suisse, qui contestait en justice la nomination par la FINMA de l’avocat Thomas Werlen (Quinn Emanuel) pour enquêter sur son scandale d’espionnage. La banque estimait que ce dernier, qui défend également le russe Vitaly Malkin dans l’affaire Lescaudron, manquait d’impartialité (Handelszeitung).

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?