Zarattini et CBH tancées par la FINMA

25 novembre 2021

La Finma a clos les dernières procédures liées au Venezuela. Dans un communiqué publié le 18 novembre, l'autorité de surveillance précise que les deux derniers dossiers sur le sujet ont été traités: dans ce contexte, Banca Zarattini & Co. SA ainsi que CBH Compagnie Bancaire Helvétique SA ont manqué à leurs obligations dans le domaine de la lutte contre le blanchiment d’argent et gravement enfreint le droit de la surveillance.

En guise de sanctions, elles ne doivent pas payer d'amende, mais "limiter temporairement les nouveaux clients vénézuéliens ou politiquement exposés" - pour Banca Zarattini et clôturer "toutes les relations d’affaires résiduelles avec des clients vénézuéliens" - pour CBH.

Une "désinvolture", selon les mots de Finews, qui tranche avec les condamnations américaines récentes autour de PDVSA. A commencer par celle de Bruce Bagley, un professeur retraité spécialisé dans la criminalité latino-américaine qui a aidé à blanchir des milliards vénézuéliens, condamné à six mois de prison ferme. "J'ai honte de mon comportement irresponsable", a-t-il déclaré au juge.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?