Suite du feuilleton de l'école privée GEMS à Etoy

15 février 2024

Une société immobilière réclame 63 millions de francs de loyer impayés à une filiale caïmanaise du groupe GEMS Education. Inscrite au Luxembourg, Meigerhorn II Etoy Sàrl a obtenu une sentence arbitrale de ce montant à l'encontre de GEMS en août 2022. Ce dû n'étant toujours pas honoré, la société demande la liquidation d'une entité des îles Caïmans du groupe d'écoles privées (le document est accessible ici). Surprenant: il apparaît que la société Meigerhorn est en réalité détenue par l’Institution publique de Sécurité sociale du Koweït (PIFSS), qui est aux prises avec plusieurs banques genevoises au sujet des fonds détournés par son ancien directeur Fahad Al Rajaan.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?