Catégorie : Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent (MROS)

“La Suisse ne prend pas la mesure des risques en matière de blanchiment”

Interview – 28 octobre 2020

L’ancien – et premier – chef du MROS a accordé une interview à Gotham City. Dans le sillage de sa démission en juin, des FinCEN Files et de l’actuelle révision de la loi contre le blanchiment d’argent, Daniel Thelesklaf estime que la Suisse n’a pas pris la mesure des risques auxquels elle fait face en tant que place financière internationale.

Le parquet fédéral classe l’enquête sur Carlos Panzo, soupçonné de blanchiment

Corruption – 23 septembre 2020

Le 6 décembre 2019, la procureure fédérale Annina Scherrer a signé une ordonnance de classement dans le cadre de l’enquête menée contre Carlos Panzo. Comme l’avait révélé Gotham City, cet ancien collaborateur du président angolais João Lourenço était soupçonné de blanchiment d’argent dans le cadre de l’affaire Odebrecht.

Le MPC doit verser près de 200’000 francs à un ancien cadre d’UBS

Litige – 2 septembre 2020

Le 12 novembre 2013, onze agents de la police fédérale débarquent dans la maison de Giorgio Martelli, à Zurich. Menotté, l’homme est transporté jusqu’à Lausanne où il est interrogé par la procureure fédérale Angèle Wellauer. Lui et sa femme étaient sous investigation pénale, soupçonnés par le Ministère public de la Confédération (MPC) de blanchiment d’argent et de soutien à une organisation criminelle, la ‘Ndrangheta.

Fonds angolais: le Ministère public de Genève bloque 900 millions de dollars

Fraude – 26 août 2020

Le Ministère public de Genève a inculpé un influent homme d’affaires proche des cercles politiques angolais, Carlos Manuel de São Vicente, pour blanchiment. Près de 900 millions de dollars sont gelés depuis décembre 2018 sur un compte bancaire appartenant à cet économiste de formation, à la tête d’un empire de l’assurance en Angola, le groupe AAA. Ces informations, qui n’ont jamais été rendues publiques auparavant, ressortent d’un arrêt de la Chambre pénale de recours de Genève du 9 juillet 2020. Le prévenu conteste toutes les accusations portées contre lui.

Le parquet de Varsovie fait bloquer plus de six millions de francs à Zurich

29 juillet 2020

Le scandale “GetBack” qui secoue la Pologne a ses ramifications en Suisse, révèle un arrêt récent du Tribunal pénal fédéral (TPF). Les procureurs zurichois avaient spontanément communiqué à leurs homologues polonais la présence de comptes bancaires du célèbre financier de Varsovie Piotr Osiecki et de son épouse, poursuivis pour fraude et gestion déloyale.

Fraude à la Promsvyazbank: une partie des fonds aurait été blanchie en Suisse

15 juillet 2020

Après la National Bank Trust ou la banque Otkritie, au tour de la Promsvyazbank (PSB) de voir une partie de ses actifs détournés vers la Suisse. Les autorités de poursuite helvétiques soupçonnent en effet son ancien président, Dmitry Ananyev, ainsi que son épouse Lyudmila Ananyeva, de les y avoir blanchis.

Vigneron bordelais: 112 millions cachés sur des comptes en Suisse

Litige – 12 février 2020

La veuve d’une figure de la viticulture bordelaise, une mystérieuse société d’investissement luxembourgeoise, un montage financier “sophistiqué et incompréhensible” sur fond de titrisation, un avocat au rôle trouble: c’est une affaire inhabituellement complexe sur laquelle a dû se pencher le Ministère public de Genève. Dans un arrêt rendu le 13 janvier 2020, le Tribunal fédéral (TF) a décidé de maintenir plus de 113 millions de francs sous séquestre, le temps que la justice démêle si cette histoire qui relèverait de la fraude fiscale, si ce n’est de l’escroquerie.

L’ex-sénateur brésilien José Machado et ses fils ont blanchi 40 millions en Suisse

Corruption – 16 janvier 2020

Le Ministère public de la Confédération (MPC) vient de condamner Expedito Machado, le fils cadet de Jose Machado, ancien politicien et ex-CEO de la société étatique brésilienne Transpetro. Expedito était accusé d’avoir blanchi les pots-de-vin versés à son père avec l’aide de son frère aîné, l’ancien banquier star de Credit Suisse Sergio Machado. Ce dernier avait déjà été sanctionné par le MPC fin 2017.

Ajay Hinduja conteste sa condamnation pour faux dans les titres

Fraude – 16 janvier 2020

Le 16 janvier 2020, Gotham City rapportait la condamnation pour faux dans les titres de Ajay Hinduja, ancien administrateur de la banque genevoise homonyme. Cette information se basait sur une ordonnance pénale du Ministère public de Genève datée du 23 décembre 2019 que notre rédaction a consulté conformément aux règles de la transparence judiciaire.

Le jour de cette publication, l’avocat de Ajay Hinduja a nous indiqué que son client avait déposé une opposition contre cette ordonnance. Selon l’avocat, cette opposition aurait été “valablement formée” le 9 janvier 2020. Nous avons donc retiré l’article original dans l’attente de nouveaux éléments sur cette procédure.

Ajay Hinduja est défendu par Maurice Harari de LHA Avocats.

Le MPC condamne le groupe brésilien Andrade pour corruption

Corruption – 9 janvier 2020

La société active dans le secteur du BTP n’a pas pris “toutes les mesures d’organisation nécessaires et raisonnables” pour empêcher les versements de pots-de-vin à des dirigeants de Petrobras via des comptes en Suisse. Elle écope d’une amende de 2 millions de francs, comme le montre une ordonnance pénale que Gotham City a consulté.

Les informations sur les millions d’un ancien directeur d’ENI communiquées à Milan

9 janvier 2020

Le Ministère public de Genève a envoyé à l’Italie les informations bancaires concernant Andrea Pulcini, ancien directeur d’une filiale du groupe ENI soupçonné de corruption internationale par le Parquet de Milan. L’information est confirmée par le parquet genevois et fait suite à une décision du Tribunal pénal fédéral (TPF) du 6 novembre 2019.

Un doleiro de l’ex-gouverneur de Rio condamné par le Ministère public fédéral

Corruption – 9 janvier 2020

Le doleiro brésilien Renato Hasson Chebar a été condamné par le Ministère public de la Confédération (MPC) pour faux dans les titres, selon une ordonnance pénale que Gotham City a consulté. Avec son frère Marcelo, il avait placé des pots-de-vin dans sept banques suisses, ainsi que des lingots dans des coffre-forts, notamment pour le compte du gouverneur de Rio Sergio de Oliveira Cabral Santos Filho.

Une employée d’UBS condamnée par le Département fédéral des finances

Litige – 12 décembre 2019

Cette spécialiste de la conformité a mis 50 jours pour déclarer ses soupçons au Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent (MROS) au sujet de deux clients brésiliens condamnés dans leur pays. La banque précise que son service était débordé.

Vontobel a gardé son client libyen pendant trois ans: une ex-employée condamnée

Litige – 5 décembre 2019

Une gérante de fortune de 59 ans vient d’être condamnée pour avoir tardé à dénoncer un proche du régime de Mouammar Kadhafi alors qu’elle travaillait chez Vontobel. Alors que d’autres établissements avaient dénoncé ce client, la banque zurichoise ne s’est rendue compte de rien pendant plus de trois ans.

Pour plus d’efficacité, le MPC souhaite favoriser “l’entraide dynamique”

Corruption – 15 novembre 2019

L’importance du blanchiment en Suisse est reconnue, le risque est concret selon les secteurs“: vendredi 8 novembre, le procureur fédéral Patrick Lamon s’est exprimé sur les difficultés de la poursuite pénale lors d’une journée d’étude organisée à Berne par l’Association suisse des experts en matière de lutte contre la criminalité économique (ASECE)Gotham City y a assisté.

La police fédérale refuse d’effacer son rapport secret sur Roman Abramovitch

Litige – 1 novembre 2019

Le multimilliardaire russe exige que Fedpol supprime les informations qui ont conduit au retrait de sa demande de permis de séjour en 2017. Le Tribunal fédéral (TF) vient de le débouter sur un premier aspect de cette procédure.

Le MPC confisque 200’000 euros à un chef de la ‘Ndrangheta

Fraude – 31 octobre 2019

Le compte bancaire avait été ouvert en 2011, alors que son titulaire était déjà connu pour son appartenance à cette mafia italienne, est-il indiqué dans une ordonnance de classement consultée par Gotham City.

Genève enquête sur les commissions d’ENI et ses gisements congolais

Corruption – 20 octobre 2019

Le Ministère public du Canton de Genève a ouvert une procédure pour blanchiment en lien avec les agissements du groupe italien ENI en République du Congo (Congo-Brazzaville). De l’argent appartenant à une personne sous investigation en Italie a été séquestré dans une banque suisse, révèle un arrêt récent du Tribunal pénal fédéral (TPF). Pour les procureurs de Milan, qui enquêtent sur la manière dont la multinationale pétrolière a obtenu plusieurs permis d’exploration congolais, ces avoirs pourraient bien être l’instrument ou le produit de la corruption.

Le fonds Quantum de Jean-Claude Bastos doit rendre deux milliards à l’Angola

Fraude – 16 août 2019

Deux milliards de dollars: c’est la somme que les sociétés du groupe Quantum Global doivent restituer au Fonds souverain de l’Angola, le FSDEA, en échange de l’abandon des poursuites contre l’homme d’affaires suisse et angolais Jean-Claude Bastos. Ce chiffre ressort d’une ordonnance de classement du Ministère public de la Confédération (MPC) rendue le 27 juin dernier et que Gotham City a consulté.

Le TPF plus qu’indulgent avec la compliance d’UBS

Fraude – 11 juillet 2019

Dans un arrêt rendu public la semaine dernière, les juges de Bellinzone ont acquitté un ancien employé d’UBS SA, spécialiste de la conformité. Ils ont estimé qu’il n’avait pas violé l’obligation de communiquer, alors que le Département fédéral des finances (DFF) l’avait condamné.

L’enquête sur la fortune de Guido Santullo est confiée au parquet fédéral

Corruption – 18 avril 2019

L’entrepreneur d’origine italienne Guido Santullo a bâti sa fortune en obtenant des dizaines de marchés publics en Afrique. A son décès, le 28 août 2018, il venait d’être mis en examen par le Ministère public genevois pour corruption de fonctionnaires au Gabon et pour blanchiment. Plusieurs arrêts récents du Tribunal pénal fédéral (TPF) et de la justice genevoise éclairent une bataille judiciaire qui ne fait que commencer.

PDVSA: l’enquête sur la société Helsinge touche un nouvel intermédiaire

21 février 2019

L’enquête du parquet de Genève sur la société Helsinge et le système de corruption au sein de la compagnie pétrolière vénézuélienne PDVSA s’est étendue à une nouvelle personne. Un arrêt du Tribunal fédéral (TF) révèle que le trader vénézuélien Campo Elias Paez a été dénoncé par deux banques suisses quelques semaines après l’éclatement de l’affaire.

Le TPF acquitte l’ancien responsable compliance de la banque PKB

Fraude – 20 décembre 2018

Dans un arrêt rendu public le 17 décembre, le Tribunal pénal fédéral (TPF) libère l’ancien responsable du département Compliance de la banque PKB des charges qui pesaient contre lui. A.M. était accusé d’avoir communiqué trop tardivement aux autorités des informations sur un compte suspect.

L’ex-employé de Richemont accusé de fraude aurait préparé sa fuite vers Dubaï

Fraude – 3 octobre 2018

L’ancien responsable des achats de la manufacture genevoise soupçonné d’avoir détourné pour 5,7 millions de francs de pièces horlogères restera en prison durant l’enquête du Ministère public genevois. Le Tribunal fédéral (TF) en a décidé ainsi, estimant que le prévenu préparait sa fuite.

L’ex-chef de la compliance de la banque PKB sera jugé à Bellinzone

Corruption – 30 août 2018

Selon un acte d’accusation que Gotham City a consulté, un ancien responsable de la conformité de la banque zurichoise est accusé d’avoir tardé à dénoncer une relation bancaire suspecte en 2011. Une nouvelle fois, l’action intentée par le Département fédéral des finances (DFF) intervient à l’extrême limite de la prescription.

Le MPC se casse les dents sur une société zurichoise d’import-export

Litige – 21 juin 2018

Le Ministère public de la Confédération (MPC) n’est pas parvenu à faire la lumière sur les activités d’un marchand de voitures d’occasion de Dietikon soupçonné de financement du terrorisme et de blanchiment d’argent de la drogue. C’est un arrêt récent du Tribunal pénal fédéral (TPF) qui le révèle.

Un entrepreneur actif au Nigéria a trompé Credit Suisse et la BCGE pendant 5 ans

Fraude – 10 mai 2018

Pendant cinq ans, le directeur de la société genevoise de trading Sanamex SA a frauduleusement maintenu ses lignes de crédit auprès de quatre banques suisses, dont la Banque cantonale de Genève (BCGE) et Credit Suisse, alors que sa situation financière était “catastrophique“. L’entrepreneur laisse une ardoise de plusieurs millions derrière lui. Il vient d’être condamné par le Ministère public de Genève.

Affaire Petrobras: une société offshore verse 2 millions à la Confédération

Corruption – 3 mai 2018

Le 20 décembre 2017, le Ministère public de la Confédération (MPC) a rendu une ordonnance de classement concernant une procédure qui visait Smith & Nash Engineering Company aux Îles Vierges Britanniques. La société était soupçonnée de corruption d’agents publics étrangers et de blanchiment. Le MPC a ordonné la confiscation d’environ 2 millions de dollars.

Les comptes de l’ingénieur brésilien José Antunes Sobrinho restent bloqués

1 février 2018

Le Ministère public de la Confédération (MPC) avait bloqué des comptes bancaires et ouvert une enquête à l’encontre de l’homme d’affaires et ingénieur brésilien José Antunes Sobrinho en 2015. Le séquestre est maintenu par le Tribunal fédéral.

Le responsable compliance de la Banque Heritage condamné

13 janvier 2018

Le directeur général adjoint, secrétaire général et chef du département “Legal, Compliance & Risk” de la Banque Heritage a été condamné par le Tribunal pénal fédéral (TPF). Le cadre, toujours en poste, écope de 15’000 francs d’amende pour avoir tardé à dénoncer un client, Nestor Cervero, ancien directeur international de Petrobras. Le jugement prononcé le 19 décembre a été rendu public le 13 janvier 2017.