La “fontaine d’argent gratuit” de Madoff embarrasse les universités d’Israël

19 avril 2018

Le banquier français Albert Igoin avait placé 3 millions de dollars chez Bernard Madoff en 1983. Confié à un avocat israélien, cet investissement s’est transformé en une “fontaine d’argent gratuit“, permettant à ses bénéficiaires de retirer plus de 150 millions de dollars de profits fictifs. Trente-cinq ans plus tard, l’heure des comptes a sonné.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?