Scandale Quadriga: les soupçons se rapprochent de la Suisse

La Suisse apparaît une fois de plus dans une affaire de fraude aux cryptomonnaies. Dans une lettre adressée le 22 janvier 2020 aux créanciers lésés du scandale Quadriga, l’étude canadienne Miller Thomson a expliqué enquêter sur la société Crypto Capital, une mystérieuse société panaméenne dont l’adresse est enregistrée à Zoug. Cette dernière pourrait avoir joué un rôle dans le siphonnage …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in