Un fonctionnaire russe contournait les sanctions internationales depuis Genève

29 juin 2017

Le dirigeant d'une entreprise d'Etat russe a eu recours à un prête-nom, via une société genevoise, pour contourner les sanctions internationales contre la Russie.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?