L'ex-employé de Richemont accusé de fraude aurait préparé sa fuite vers Dubaï

3 octobre 2018

L'ancien responsable des achats de la manufacture genevoise soupçonné d'avoir détourné pour 5,7 millions de francs de pièces horlogères restera en prison durant l'enquête du Ministère public genevois. Le Tribunal fédéral (TF) en a décidé ainsi, estimant que le prévenu préparait sa fuite.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?