Les autorités autrichiennes dénouent peu à peu l’écheveau suisse de l’affaire Eurofighter

Trois arrêts du Tribunal pénal fédéral (TPF) révèlent le rôle de de sociétés suisses dans l’affaire de corruption présumée autour de la vente de 18 avions de combat Eurofighter à l’Autriche en 2003. En décembre dernier, la presse autrichienne avait dévoilé l’implication d’un fiduciaire suisse et de sa société basée à Hergiswil dans le système de versements occultes mis en place après l’achat …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in