Vladimir Antonov: le parquet de Genève tancé pour son manque d’ardeur

3 juin 2020

Huit ans après la fraude qui avait conduit à la faillite de Latvijas Krājbanka, le Ministère public de Genève (MPGe) voulait lever les séquestres sur le chalet de Vladimir Antonov et sur les 39 millions d’euros entreposés sur ses comptes personnels. Cette décision a été contestée avec succès par l’ancienne banque lettone, qui cherche depuis sa faillite de 2011 à recouvrir près de 100 millions de francs siphonnés par l’homme d’affaires russe du temps où il contrôlait la banque.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?