Les créanciers d’Eric Watson ont les yeux tournés vers la Suisse

7 octobre 2020

Après la débâcle financière de son Groupe Cullen, l’homme d’affaires néozélandais laisse des dizaines de partenaires et de clients sur le carreau. Il doit plus de 45 millions à l’un d’entre eux, a décidé la justice britannique, qui pointe du doigt un trust administré depuis la Suisse.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?