Le linge sale du Vatican se lave à Lugano

25 novembre 2020

Pas moins de 300 millions d’euros. Ce chiffre correspondrait aux dommages causés à la Secrétairerie d’État du Vatican dans le cadre d’une opération financière douteuse liée à l’achat d’un immeuble de luxe à Londres. Cette information ressort d’une demande d’entraide transmise à la Suisse par les autorités judiciaires vaticanes en décembre 2019, révélée par un arrêt récent du Tribunal pénal fédéral (TPF).

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?