Traite d’êtres humains par une riche famille établie à Genève: l’enquête avance

2 décembre 2020

En 2018, le Ministère public de Genève ouvrait une enquête pénale contre quatre membres d’une richissime famille asiatique établie dans le canton. Ils sont soupçonnés de traite d’êtres humains et de complicité d’usure pour avoir employé du personnel sans permis ni assurances sociales. Un arrêt du Tribunal fédéral (TF) fédéral révèle que l’homme de confiance de la famille est également sous enquête pour complicité.

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?