Un négociant de sucre jugé à Bellinzone

18 février 2021

Le dirigeant d’une discrète société lausannoise a été condamné par le Tribunal pénal fédéral (TPF) pour avoir exercé une activité d’intermédiaire financier sans autorisation. Au-delà de ce jugement, l’affaire éclaire une partie des activités du groupe algérien Cevital, dirigé par Issad Rebrab, emprisonné pour fraude et libéré l’année dernière. 

Les articles sont réservés aux abonnés

Vous êtes abonné?