Une Cour de Londres refuse de reconnaître le secret professionnel d’un avocat suisse

Le Serious Fraud Office (SFO) britannique pourra obtenir des copies de documents internes rédigés par un avocat suisse employé par Eurasian Natural Resources Corporation (ENRC), une société minière britannique soupçonnée de corruption en Afrique. Dans un arrêt du 8 mai 2017, la Haute Cour de Londres a confirmé une demande du SFO qui exigeait de …
Inscrivez-vous pour lire cet article. Déjà abonné? Connexion

Subscribe for unlimited access. Already a subscriber? Log in